VRAI - FAUX : Hellio alerte sur la fausse urgence aux travaux de calorifugeage

Rédigé par Julie B.
01 juil. 2021
Temps de lecture : 3 min
travaux de calorifugeage avec sous-sol calorifugé dans un couloir

Hellio, acteur de la maîtrise de l’énergie, tient à alerter ses bénéficiaires de la fausse urgence de la fin des aides aux travaux de calorifugeage. Cette opération est aujourd'hui financée à 100 % grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Un changement règlementaire a été annoncé, reporté probablement à l'année 2022, pouvant faire évoluer ce financement avantageux. Or, certains acteurs peu scrupuleux, communiquent sur la fin de ces opérations financées à 100 % à l'été 2021... à tort ! Il n’y a donc pas de raison de se précipiter pour signer des devis et s’engager dans de tels délais. Les équipes Hellio font le point dans ce “Vrai-Faux”.  

L’isolation de tuyauterie, ou “calorifugeage”, permet de faire des économies d’énergie et ainsi diminuer la facture des charges ?

picto-check-valideVRAI - Le calorifugeage consiste en l’isolation des réseaux de tuyauteries situés dans les parties communes des copropriétés. Lorsque l’eau chaude sort d'un robinet ou circule dans un radiateur, elle a déjà perdu quelques degrés depuis son départ de la chaudière.

Son passage dans les tuyaux provoque son refroidissement. Si la tuyauterie n’est pas isolée, les résidents devront davantage augmenter la température. Cela consomme in fine  beaucoup d’énergie ! Et bien sûr, ces pertes se répercutent sur les charges de copropriétés.

La solution est donc de calorifuger, soit réaliser des travaux d’isolation des tuyaux d’eau chaude sanitaire et de chauffage en les enrobant d’une gaine calorifuge, pour maintenir l’eau à une température élevée à l’intérieur.

En réalisant une simple opération de calorifugeage, un immeuble peut réduire considérablement son budget de chauffage annuel.


C’est la fin des aides financées à 100 % pour le calorifugeage ?

picto-croix-faux FAUX - Aucune évolution des aides financières n’est à prévoir pour le moment, les travaux de calorifugeage resteront donc financés à 100 % jusqu’à nouvel ordre. Une baisse soudaine des aides a pourtant été annoncée par certaines entreprises, pour inciter les particuliers, syndics de copropriété, etc. à signer rapidement des devis.

Celles-ci justifient leurs annonces en indiquant une modification réglementaire de la fiche d’opération standardisée “BAR-TH-160 - Isolation d'un réseau hydraulique de chauffage ou d'eau chaude sanitaire” qui imposerait une qualité supérieure de l’isolant de type classe 41. En réalité, cette modification a été reportée par le ministère de la Transition écologique à une date ultérieure et inconnue à ce jour !

Preuve en est : le projet d’arrêté, dit le 38ème arrêté modificatif du catalogue des fiches d’opérations éligibles aux financements CEE, prévu pour une publication cet été, ne mentionne plus cette évolution, il suffit de consulter la page dédiée du ministère2.

Cette modification sera prévue vraisemblablement au prochain arrêté modificatif, soit le 39ème arrêté, qui ne sera publié qu’en fin d'année Dans tous les cas, les aides financières pour les travaux de calorifugeage ne feront donc pas l’objet de révision avant l’année 2022 !


Le passage en classe 4 empêche la gratuité des opérations de calorifugeage ?

picto-croix-faux FAUX - Il est parfois déclaré que le passage en classe 4 de l’isolant utilisé pour ces travaux sera plus coûteux, et donc ne pourra être financé à 100 % par les aides financières. Il n’en est rien : cela n’empêchera pas la gratuité des opérations d’isolation des tuyauteries !

Cependant, il pourrait empêcher de traiter certaines zones des réseaux, car l'épaisseur est parfois trop importante pour être installée lorsque les conduits hydrauliques sont étroitement reliés au plafond ou au mur.

Les équipes Hellio resteront vigilantes à toute autre évolution réglementaire qui pourrait complexifier le financement de ces travaux.


Hellio, acteur de confiance auprès des copropriétés 

Hellio compte 12 ans d'actions majeures pour améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments collectifs. Plus de 5 000 immeubles ont bénéficié de ses offres de rénovation énergétique.

Malfaçons, démarchage mensonger, travaux bâclés… : les mauvaises expériences rencontrées par des Français victimes d'entreprises cherchant à profiter des dispositifs mis en place par les pouvoirs publics sont légions (notamment les Certificats d'Économies d'Énergie).

Hellio, délégataire des CEE, est signataire de la charte gouvernementale Engagé pour Faire, qui recense les entreprises de confiance habilitées par l’État. Hellio s’attache à ne pas communiquer faussement sur des changements éventuels. 


1 Cette modification vise à la mise en cohérence avec la révision de la fiche d’opération standardisée concernant le calorifugeage dans le secteur tertiaire ayant eu lieu en juillet 2019 https://calculateur-cee.ademe.fr/pdf/display/233/BAT-TH-146

2 https://www.ecologie.gouv.fr/projets-textes-soumis-au-conseil-superieur-lenergie

Tags associés : Réglementation, Arnaques

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie