Plan de sobriété : Hellio fait le point sur la réunion du groupe de travail industrie

Rédigé par Adèle
Mis à jour le 14 sept. 2022
Temps de lecture : 2 min
Ministere-transition-ecologique-Hôtel-de-Roquelaure

Mercredi 7 septembre 2022 a eu lieu le groupe de travail Industrie dans le cadre du plan de sobriété énergétique mené par le Gouvernement depuis juin dernier. Objectif : intégrer le secteur industriel à la stratégie visant à se libérer des importations d’énergies et à garantir la souveraineté énergétique française et européenne. Hellio fait le point sur les pistes d’économies d’énergie évoquées lors du groupe Industrie.

La sobriété industrielle dans le viseur du Gouvernement

Après le logement, les transports, les établissements recevant du public et les grandes surfaces commerciales, le 8e groupe de travail, dédié à l'industrie, s'est réuni le 7 septembre.

Étaient présents : Agnès Pannier-Runacher, Ministre de la transition énergétique, Roland Lescure, Ministre délégué chargé de l’industrie, les représentants de l’industrie, des organisations syndicales, des comités stratégiques de filières et des fournisseurs d’énergie, sous le contrôle du Conseil National de l'Industrie, chargé de conseiller les pouvoirs publics sur les enjeux industriels de la France.

Cette dynamique traduit la volonté du Gouvernement d’intégrer l’ensemble des acteurs à la stratégie visant à se libérer des importations d’énergies et à garantir la souveraineté énergétique française et européenne.

Toujours dans l’optique de faire face à la possibilité d’un hiver sans gaz russe, la stratégie du Gouvernement cherche à réduire à court terme notre consommation d’énergie de 10 % avant d’atteindre la neutralité carbone prévue pour 2050 dans le cadre du Green Deal européen

En 2019, l’électricité et le gaz représentaient 70 % de la consommation d’énergie totale du secteur industriel1 : la question de la sobriété industrielle est donc un élément fondamental pour le passage de l’hiver dans un premier temps, puis l’atteinte des objectifs climatiques européens ensuite.


Sobriété industrielle : les pistes envisagées

Au-delà des gestes de bon sens arrêtés par le groupe de travail Entreprises et organisation du travail prévoyant de fixer la température de chauffage à 19°, l’emploi d’outils de pilotage de la consommation énergétique ou l’optimisation de l’éclairage, le premier groupe de travail Industrie a élaboré de nouvelles pistes de réflexions propres au secteur industriel. 

 

Les mesures de sobriété énergétique propres au secteur industriel portent sur :

  • les processus industriels,
  • les chaînes logistiques,
  • l’organisation du travail au sein des entreprises.

 

L’initiative “IDécarbone” a notamment été présentée. Elle vise à présenter des solutions de décarbonation utiles aux industriels et à mettre en relation ces dernières avec des professionnels afin d’entreprendre la décarbonation de leur site. D’autre part, des innovations en matière de transports ont été évoquées pour optimiser, récupérer et mutualiser l’énergie utilisée.

Les ministres de la transition énergétique et de l’industrie ont présenté le plan de sécurisation des approvisionnements en gaz et en électricité prévu par le Gouvernement pour cet hiver. À également été simplifiée, l’aide  “gaz et électricité” destinée aux grandes entreprises consommatrices de gaz et d’électricité fragilisées par la crise énergétique.

Enfin, parmi les propositions des acteurs du secteur industriel, le partage des bonnes pratiques a été évoqué, notamment l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) auprès des 42 000 entreprises qu’elle représente.


Pour rappel : les éco-gestes font aussi partis des bonnes pratiques visant à économiser l’énergie ! 

Découvrir les éco-gestes Hellio

 

1https://www.insee.fr/fr/statistiques/4992678

Tags associés : Événements, Décret tertiaire

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Particuliers
  • Entreprises
  • Collectivités
  • Professionnels

Retrouvez toutes nos solutions
en maîtrise de l’énergie