Podcast - Comprendre la transition énergétique : #4 Les particuliers et le Plan de Relance du gouvernement

Rédigé par Julie B.
30 août 2021
Temps de lecture : 3 min
Podcast - Comprendre la transition énergétique : #4 Les particuliers et le Plan de Relance du gouvernement

Émission : Comprendre la transition énergétique - Podcast #4

Plan de relance du gouvernement : une opportunité pour les particuliers et leurs travaux de rénovation énergétique

Hellio s'écoute en podcasts !

Retrouvez des témoignages, actualités et conseils pour mieux comprendre la transition énergétique : voir tous les podcasts.

Le 3 septembre 2020, le gouvernement présentait son plan de 100 milliards d'euros de relance de l'économie post Covid, dont plus de 30 milliards d'euros consacrés à la transition écologique. Une enveloppe colossale qui doit, selon Marina Offel, responsable des affaires publiques et juridiques chez Hellio, s’accompagner d’une montée en puissance de la filière et d’une dynamique administrative. Mais avec 2 milliards supplémentaires aux aides existantes fléchés sur le résidentiel privé, c’est une opportunité sans précédent pour les particuliers de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur appartement, maison ou copropriété.


Que pensez-vous de cette dynamique budgétaire et de cette enveloppe accordée à la transition écologique ?

Marina : C'est une très bonne nouvelle et un très bon signal qui est donné au secteur de la transition écologique de se développer et de servir à la relance économique à l'issue de la crise sanitaire. 30 milliards d'euros est un énorme budget dont une grande part est consacrée à la rénovation énergétique des bâtiments. Chez Hellio, cela nous semble évident car ce secteur est clé pour la relance et qu'il répond à plusieurs enjeux. Déjà, rénover énergétiquement ces bâtiments permet de répondre à l'enjeu climatique de réduction des gaz à effet de serre émis par les bâtiments et de réduire leur consommation d'énergie. Cela répond aussi à un enjeu économique : réduire la facture d'énergie permet de faire des économies pour tous les gestionnaires de ces bâtiments, particuliers, territoires, industriels. 

Enfin, le dernier enjeu que flèche la rénovation énergétique des bâtiments est l'emploi car elle permet de développer de nombreux emplois verts qualifiés et non délocalisables. C'est pour cela que le secteur de la rénovation énergétique, et plus largement celui de la transition écologique, a été choisie et bénéficie d'autant de budget.


L'aspect financier va-t-il suffire à intensifier la rénovation énergétique et donc la transition écologique ?

Marina : Vous avez raison, le frein financier a toujours été mis en avant pour expliquer le manque d’engouement dans la transition écologique. Là ce n’est plus le cas mais il n’est pas le seul. Il y a un autre frein évident, c'est celui de la filière professionnelle. On peut mettre beaucoup de budget pour la transition écologique et la rénovation énergétique des bâtiments pour répondre à la demande des travaux, il faut aussi une filière professionnelle encore plus structurée qu'elle ne l'est déjà, encore plus formée, qui monte en compétence et en nombre pour répondre à cette demande. Sur ce point, un effort doit être fait en parallèle de ce plan de relance sur la valorisation de la filière et de la formation.
Un 2ème frein qui nous semble évident chez Hellio est le frein administratif. Avec toute la bonne volonté du monde, les administrations sont assez contraintes dans leur nombre d'effectifs et pour répondre à la demande des bénéficiaires qui veulent rénover leurs bâtiments et engager des projets ambitieux, il faut veiller à ce qu'il n’y ait pas de lenteur dans les allers-retours, les réponses de l'administration, les demandes d'autorisations etc. Très concrètement, des dossiers peuvent être mis en suspens pendant plusieurs mois, comme la rénovation d’une salle des fêtes ou le changement d’équipements d’une industrie locale par exemple parce que l’administration n'a pas le temps de répondre. Donc, attention à ce deuxième frein administratif.


Côté particuliers, comment le résidentiel privé va bénéficier du plan de relance et de cette enveloppe financière ?

Marina : Indirectement, il va bénéficier de tous les financements qui sont dédiés à la transition écologique et des services qui vont lui être octroyés, et très directement, il est concerné pour au moins 2 milliards d'euros dans ce plan de relance. Avec une nouvelle aide, ma prime rénov’, destinée à financer les travaux d'économies d'énergie des particuliers. Ce sont 2 milliards qui s'ajoutent au budget actuel de cette aide de 1 milliard, en tout cas pour 2020. Et ce n'est pas la seule aide financière. Elle se cumule à celles qui existent déjà tels que les certificats d'économie d'énergie, les aides locales, régionales etc. 

Le particulier bénéficie à partir de maintenant de plus d'aides financières pour faire ces travaux d’économies d’énergie, donc le reste à charge sera minimisé. Il y a là à mon avis une réelle opportunité pour eux de s'engouffrer dans ces travaux d'économie d'énergie qui répondent à un enjeu climatique, économique mais aussi de confort dans leurs logements. Et sur ce point, le gain financier est évident. En revanche, il faut pouvoir s'y retrouver dans ces aides, ainsi que dans les démarches administratives ou le choix de son artisan, c’est là où Hellio intervient en accompagnant autant que possible de A à Z les particuliers dans leurs projets.


Retrouvez le podcast #3 de l'émission « Comprendre la transition énergétique » en cliquant sur le bouton suivant : La fin des offres d'isolation à 1 euro

Tags associés : Témoignages, Podcast, Plan de relance

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie