France Rénov’ : du nouveau en 2022 pour l’accompagnement des particuliers dans leurs projets de rénovation énergétique

Rédigé par Julie B.
Mis à jour le 05 nov. 2021
Temps de lecture : 4 min
France Rénov', le nouveau guichet unique pour accompagner les ménages dans leur transition énergétique

Le Gouvernement a dévoilé le vendredi 22 octobre 2021 les dernières étapes du modèle d’accompagnement des ménages dans les travaux d’économies d’énergie. France Rénov’ sera l'appellation du “guichet unique” de la rénovation énergétique, réunissant dès l’an prochain les conseillers Faire et les agences de l’Anah sous une même bannière. Outre ce changement de nom, cette nouvelle organisation consacre le pilotage et le rôle prépondérant de l’Anah. Enfin, quelques changements et précisions concernant les dispositifs MaPrimeRénov’ et MonAccompagnateurRénov’ ont été actés. Hellio, acteur de référence de la maîtrise de l’énergie, récapitule l’ensemble de ces annonces.


FranceRénov, le nouveau nom du service public de la rénovation énergétique à destination des particuliers

Le guichet unique appelé désormais France Rénov’, qui sera lancé officiellement le 1er janvier 2022, rassemblera  les réseaux FAIRE et Points rénovation information service (PRIS) de l’Anah. Ce réseau, constitué pour commencer de 450 espaces physiques à travers toute la France,  disposera de 6 000 agents, dont 1 000 proviennent des réseaux FAIRE et 5 000 de l’Anah. 

Outre ce changement de nom, c’est aussi une passation qui s’opère : alors que le réseau FAIRE est aujourd’hui contrôlé par l’Ademe, France Rénov' sera quant à lui placé sous l’égide de l’Agence nationale de l’habitat

Avec ce nouveau système, qui disposera également d’un numéro de téléphone et d’un site unique.

L’objectif est surtout d’incarner le fameux modèle de MonAccompagnateuRénov’ soit de pouvoir accompagner les ménages dans l’ensemble du parcours de travaux, de la définition du besoin à la conduite des travaux, en passant par l’accès au financement ou le choix de professionnels certifiés RGE. Un accompagnement social auprès des ménages modestes pour accéder aux aides disponibles est aussi prévu.


L’avis Hellio :

 

“Nous saluons ces dernières annonces qui viennent consacrer un quinquennat de travail pour lequel tous les acteurs ont pris part à l’effort, il faut le rappeler. Depuis 2018, date d’annonce du plan Hulot de rénovation énergétique des bâtiments, une série de contributions produites par l’ensemble de la filière et de mesures prises par le gouvernement est intervenue. Il faudra toutefois être vigilant à la bonne articulation entre ce nouveau service public et les entreprises qui conseillent les ménages, auditent, financent les travaux, les réalisent, les contrôlent, forment, investissent : sans elles, pas de massification” relève Marina Offel, responsable des affaires publiques et juridiques de Hellio.


MonAccompagnateurRénov’ : un nouvel accompagnement en deux temps

Issu des conclusions de la mission Sichel et mis en place dans le cadre de la loi Climat et résilience d'août 2021, MonAccompagnateurRénov’ devrait être le nouvel interlocuteur privilégié des particuliers pour leurs projets de rénovation énergétique. 

La multiplicité des acteurs, l’importance du budget à consacrer et la complexité à se repérer dans le maquis des aides mobilisables empêchent les propriétaires de logements de s’engager dans des travaux de rénovation énergétique.

Ce nouvel interlocuteur a pour objectif de répondre à cette problématique en mettant entre les mains d’un seul interlocuteur les ménages qui souhaitent engager une rénovation performante ou globale de leur logement. Selon les dispositions de la loi Climat et résilience, l’accès à cet accompagnateur devrait être obligatoire pour des projets dont le budget serait supérieur à 5 000 €. 

Les missions principales seront non seulement de suivre les projets de rénovation des logements du début à la fin, mais également, de conseiller sur la nature des travaux à réaliser, de mettre en relation les particuliers avec les artisans RGE, d’aider au montage des plans de financement et d’accompagner dans le financement du reste à charge.

Si son lancement aura lieu le 1er janvier 2022 au sein du nouveau réseau France Rénov’, le rôle de MonAccompagnateurRénov’ sera élargi aux acteurs privés agréés à partir du 1er janvier 2023. Les modalités précises d’obtention de l’agrément seront dévoilées dans un décret au printemps 2022.

Ce décret devrait fixer les règles déontologiques pour s’assurer de l’impartialité du conseil et des informations communiquées, exiger la maîtrise d’un socle de compétences requises et établir les critères de qualité des travaux à réaliser afin d’aboutir à des rénovations les plus ambitieuses possibles. 


L’avis Hellio :

 

Le dispositif MonAccompagnateurRénov’ est une bonne nouvelle pour les ménages qui pourront plus facilement s’engager dans des projets d’envergure pour la rénovation de leur logement. C’est un modèle “intégré” auquel nous croyons depuis 2019 lorsque nous défendions auprès des pouvoirs publics la pertinence d’un service public de la rénovation énergétique associé à des acteurs agréés capables d’accompagner les ménages de bout en bout d’un projet. C’est aussi un modèle que nous avons choisi de déployer à notre échelle : Hellio joue déjà un rôle similaire auprès de ses clients sur le volet de l’accompagnement, de l’ingéniérie technique et financier et du financement optimisé. qu’il accompagne de la création du projet à sa réalisation et les aide à mobiliser les aides auxquelles ils ont le droit. Nous serons de ce fait candidat à l’agrément pour devenir MonAccompagnateuRenov’ dès janvier 2023” souligne Marina Offel.


MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité : du nouveau pour les aides à la rénovation énergétique

Autre nouveauté, le dispositif MaPrimeRénov’, grand succès des aides à la rénovation énergétique, évolue également au 1er janvier 2022.

Pour rappel, tous les logements de plus de deux ans peuvent aujourd’hui bénéficier de MaPrimeRénov’ pour leurs travaux de rénovation. Le dispositif financera désormais les rénovations énergétiques des logements de plus de 15 ans afin de se concentrer sur les logements les plus énergivores.
Parmi les autres changements : les barèmes d’aides à l'installation de foyers fermés et d’inserts seront augmentés en 2022, dans un souci d’amélioration de la qualité de l’air intérieur.

En parallèle, et comme cela avait été annoncé, Habiter Mieux Sérénité devient MaPrimeRénov’ sérénité au 1er janvier 2022. Ce dispositif, à destination des propriétaires occupants aux revenus modestes (environ 5,5 millions de propriétaires), permettra un financement jusqu’à 50 % des travaux avec une garantie de gain énergétique d’un minimum de 35 %.


L’avis de Hellio :

 

La marque MaPrimeRénov’ est maintenant bien connue du grand public. La transformation du dispositif Habiter Mieux Sérénité en MaPrimeRénov’ sérénité va donc dans le sens de la simplification appelée de nos voeux.

De même, l’orientation prise par le dispositif MaPrimeRénov’ vers un financement des travaux des  logements les plus énergivores est louable. Cependant, l’exclusion des logements ayant entre 2 et 15 ans du dispositif MaPrimeRénov’ suppose une divergence avec les autres aides disponibles comme le dispositif des certificats d’économies d’énergie qui finance les travaux sur des logements de plus de deux ans : cela risque de complexifier le cumul des aides et un financement optimal. Nous y serons vigilants”

Web_Infographie_MissionSichel_Hellio

Tags associés : Réglementation

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie