Engagement de la charte FAIRE : un an déjà !

Rédigé par Amélie
07 mai 2020
Temps de lecture : 2 min

Il y a un an, le 28 avril 2019, GEO PLC, groupe expert d’efficacité énergétique, signait la charte Faciliter, Accompagner et Informer sur la Rénovation Énergétique (FAIRE) aux côtés des acteurs de la rénovation énergétique réunis en présence des ministres de la Transition écologique et du Logement. Sa filiale, Hellio, dédiée à l’habitat, a fait de même en début 2020. Deux structures « Engagées pour FAIRE » aux côtés de plus de 137 professionnels du secteur.

Elle rassemble aujourd’hui plus de 200 organisations signataires et enregistrait en janvier 2020 plus de 18 000 sessions sur son site Internet et 1 016 appels par jour. La période du Covid-19 a enregistré une baisse des contacts désireux d’entamer une démarche de rénovation énergétique, mais la reprise se fait sentir depuis avril 2020. Gage d’espoir pour la baisse de la consommation des bâtiments Français.


La charte FAIRE, engagement indispensable des acteurs de la rénovation énergétique !

Pilotée par le Plan Bâtiment Durable, cette charte, fruit d’un long travail de concertation entre les différents acteurs, était une première étape à l’engagement de qualité et de transparence pour rassurer les ménages désireux de réaliser des travaux.

Faire 4 avril_Crédit Arnaud BOUISSOU

Signataires de la Charte Faire le 4 avril 2029 – Photo © Arnaud Bouissou

À relire : GEO PLC signataire de la charte FAIRE

La charte FAIRE constitue également une des mesures du Plan de rénovation énergétique des bâtiments du gouvernement du 28 avril 2018 : celle de mener une grande campagne de communication baptisée FAIRE. Lancée en septembre 2018 elle a pour mission d’informer, rassurer et inciter les Français à passer à l’acte en matière de rénovation énergétique.

Une étape indispensable ! Le secteur du bâtiment en France est le premier consommateur d’énergie avec 45 % de l’énergie finale consommée par les bâtiments. Ce secteur représente 27 % des émissions de gaz à effet de serre. Sur le plan social, le parc résidentiel français recèle plus de 7 millions de passoires énergétiques : des « logements énergivores » habités par des ménages en situation de précarité.

Il est donc nécessaire d’inciter les Français à s’engager massivement dans les travaux d’économies d’énergie des bâtiments, parfois méfiants face à la médiatisation d’arnaques et d’entreprises malhonnêtes du secteur. Dans le contexte de crise actuelle, la rénovation énergétique est évidemment un levier de relance économique par la création d’emploi verts non délocalisables, le maintien d’une filière BTP et énergie stratégique, et le financement de travaux pour les ménages précaires.


Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) oblige déjà à des engagements de qualité et de transparence

Un après son engagement pour la charte FAIRE, GEO PLC dresse un bilan positif. Certains acteurs CEE n’ont en effet pas attendu la charte FAIRE pour tenir leurs engagements en terme de qualité et de transparence.

GEO PLC et Hellio sont en effet signataires de la charte Coup de Pouce pour l’isolation, le chauffage ou encore la rénovation globale en copropriétés. Et sont donc déjà soumis à des obligations strictes en terme de paiement de primes aux particuliers, vigilance sur les entreprises de travaux partenaires et la qualité des opérations.

GEO PLC et Hellio saluent l’initiative « Engagées pour FAIRE » et continue à ses côtés à conjuguer la confiance pour la rénovation énergétique aux yeux des ménages.

Photo de Une : © Arnaud Bouissou

Tags associés : Événements

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie