Saga #TerritoiresEngagés dans la transition énergétique : la commune de Bourbon Lancy

Rédigé par Julie B.
15 sept. 2021
Temps de lecture : 6 min
Edith Gueugneau, maire de Bourbon-Lancy, vice-présidente de l’Association Nationale des Maires des Communes Thermales et vice-présidente de la Communauté de communes “Entre Arroux, Loire et Somme”

Territoires-Engages-intro

Edith Gueugneau est maire de Bourbon-Lancy depuis 2014, elle est également vice-présidente de l’Association Nationale des Maires des Communes Thermales et vice-présidente de la Communauté de communes “Entre Arroux, Loire et Somme”. Bourbon-Lancy est une commune d’environ 5 000 habitants, située en Saône-et-Loire. Sa station thermale est l’une des dernières encore en activité en Bourgogne.


Hellio : Vous êtes maire de la commune de Bourbon-Lancy et vice-présidente de la Communauté de communes Entre Arroux, Loire et Somme. Quelles sont vos missions au quotidien ? Plan de travail 1

Edith Gueugneau : Au niveau de la Communauté de communes, je m’occupe du Plan Climat, de l’aménagement du territoire, en cherchant à fédérer les communes autour d’un projet commun.

C’est mon deuxième mandat en tant que maire de la commune de Bourbon-Lancy. Les missions de maire d’une commune sont multiples. Lors de mon premier mandat, j’avais un programme que nous avons pu réaliser à 97 %. Le nouveau programme tourne autour de l’écologie, du cadre de vie, du tourisme, du thermalisme. Notre ville a plus de 2 000 ans d’histoire du thermalisme. Nous cherchons vraiment à développer le tourisme depuis des années, en le dirigeant sur le thermalisme qui est la richesse de notre ville.


Hellio : Votre commune est plutôt rurale. Comment est-elle engagée dans la transition énergétique ? Pouvez-vous nous donner des exemples concrets ?

Edith Gueugneau : Nous sommes engagés sur un Contrat de Performance Energétique au niveau de l’éclairage public. Nous avons renouvelé totalement nos éclairages publics, en remplaçant un éclairage qui était totalement obsolète par des LEDs, ce qui nous a permis de réaliser 80 % d’économies d’énergie, avec aussi une diminution de l’éclairage de 23h à 5h du matin.

Sur l’éclairage aussi, nous avons un parc et un plan d’eau autour desquels nous avons mis des éclairages avec détecteurs de mouvement. Nous avons réalisé le même travail sur les salles de sport. Nous sommes une petite ville de 5 000 habitants mais nous avons les infrastructures d’une ville de 20 000 habitants. Et pour valoriser notre patrimoine, l’éclairage économe qui est installé dans la ville l’est d’une manière particulière pour mettre en valeur notre ville médiévale.

Nous nous sommes aussi engagés dans un schéma directeur d’alimentation en eau potable, qui est un véritable outil de programmation et de gestion et dans ce cadre, nous nous sommes engagés à faire des travaux chaque année. Nous avons ainsi pu créer de nouveaux puits de captage pour alimenter notre ville et nous attendons la finalité d’un schéma directeur d’assainissement.

En 2014, nous avons signé un contrat local de transition énergétique de façon tripartite, avec la ville, l’hôpital et les thermes de Bourbon-Lancy. L’eau thermale de Bourbon-Lancy appartient à l’hôpital et elle sort à 58 degrés de la terre mais doit être refroidie pour être utilisée. Le pari était d’avoir une autre logique pour utiliser la géothermie pour le chauffage par exemple. Et en parallèle la commune a mis en place une chaufferie bois. Nous alimentons une crèche, une école maternelle, un immeuble associatif, un immeuble particulier, un complexe sportif et une gendarmerie. Nous travaillons en proximité avec le fournisseur de bois, la production vient de 15 km de Bourbon Lancy, nous sommes dans un circuit court et actuellement nous sommes dans les clous pour répondre aux objectifs de réduction des émissions d’ici à 2050.


Territoires_Engages_BourbonLancy_Chiffres copie


Hellio : Le partenariat avec Hellio a déjà permis la rénovation énergétique du bâti de la commune. Avez-vous un grand projet de rénovation énergétique ou lié à la transition écologique à l’avenir ?

Edith Gueugneau : Nous avons déjà réalisé plusieurs projets, mais aujourd’hui nous avons lancé l’installation d’une centrale photovoltaïque sur une friche pour la réhabiliter. Il s’agissait d’une ancienne décharge sauvage qu’on ne peut réhabiliter autrement.

En termes de rénovation énergétique, nous avons un projet important qui est une réhabilitation totale du bâti d’un bâtiment qui deviendra notre centre social. Il s’agit d’un projet de rénovation globale avec un enjeu à plus de 2 millions d’euros, en plein cœur du centre bourg. Ce bâtiment rénové permettra d’accueillir les services de la mairie.


Hellio : Comment votre commune soutient-elle les particuliers qui s’engagent dans la rénovation énergétique de leurs logements ?

Edith Gueugneau : On vient de valider l’opération OPAH[1], qui est une opération programmée d’amélioration de l’habitat, dont l’objectif est de développer le territoire par la requalification de l’habitat privé ancien. Pour la Communauté de communes, il s’agit d’une enveloppe de 300 000 euros dédiée à l’aide à la rénovation des propriétaires modestes. Notre commune est en milieu rural, dans le cadre du SCOT[2], peu de nouvelles constructions sont acceptées. D’où le besoin pressant de rénover le bâti existant, mais il y a besoin d’aides financières pour ça.

On a pu travailler avec le programme Habiter Mieux[3] mais aujourd’hui on veut changer de braquet en s’engageant dans l’Opah. On vise aussi la rénovation dans le centre-bourg pour améliorer l’image en centre-bourg.


Hellio : Vous avez mentionné l’importance des circuits courts. Avez-vous des actions à venir ou déjà réalisées concernant le sujet de l’économie circulaire ?

Edith Gueugneau : Nous avons notre bois de chauffage qui nous est fourni en circuit-court, et nous voulons utiliser la géothermie de notre territoire pour chauffer des bâtiments. Notre commune à des ressources sur son territoire, il faut les utiliser.

Aujourd’hui, on a aussi des associations sur notre territoire qui s’engagent dans ces démarches comme la Croix-Rouge avec une boutique qui permet d’offrir une autre vie aux vêtements, une librairie associative avec des boîtes à livres pour donner une deuxième vie aux livres.

Nous avons une ressourcerie sur le territoire de la Communauté de communes qui récupère les meubles, les rénove pour les revendre… Aujourd’hui j’aimerais que cette ressourcerie ait un point de vente à Bourbon-Lancy, notre objectif est de faire comprendre qu’on peut acheter différemment.


Nous venons de rénover le centre de remise en forme Celt’O, en partenariat avec Hellio, avec une enveloppe de 700 000 euros, pour continuer à se développer.

 

Hellio : Votre commune est une commune thermale, le tourisme a-t-il été affecté par la crise du Covid ? Comment rebondissez-vous après cette crise ?

Edith Gueugneau : On a pu rebondir de plusieurs façons. Il faut savoir qu’en 2019, nous avions eu un incendie aux thermes qui avaient compliqué notre saison touristique. Nous avions été accompagnés par le conseil départemental et on avait fini par avoir beaucoup de tourisme, notamment des touristes régionaux. Nos dispositifs touristiques sont attractifs.

Aujourd’hui, on a beaucoup de touristes, il faut le dire, la campagne séduit. Notre patrimoine naturel est combiné avec le patrimoine de la ville, on a des espaces verts, des parcs, des ruches, des pigeonniers… Et on veut sensibiliser nos touristes et nos habitants à cette importance du patrimoine naturel qui nous entoure.

Lors de la saison touristique, nous organisons des temps forts avec des jardins éphémères avec des thématiques différentes chaque année. Et notre attractivité et notre notoriété viennent des bains thermaux, on vient par ailleurs de rénover le centre de remise en forme Celt’O, en partenariat avec Hellio, avec une enveloppe de 700 000 euros, pour continuer à se développer.


Hellio : Votre commune est-elle engagée dans une démarche de tourisme durable ? Comment ?

Edith Gueugneau : Totalement, pour nous c’est essentiel et il y a une cohérence avec le fait que nous soyons une ville thermale, de soins. Il faut travailler sur tout le bien-être, de façon holistique, avec le développement durable.

Outre la rénovation du centre de remise en forme pour le rendre plus efficace énergétiquement, nous organisons des animations, des visites guidées, nous avons de nombreuses démarches intéressantes. Le rôle de la commune est d’impulser les projets, mais nous avons aussi des acteurs économiques qui s’engagent dans des démarches écologiques, avec des logements insolites, du slow-tourisme… La commune de Bourbon-Lancy développe également des voies douces pour que le vélo puisse avoir toute sa place pour emmener dans les forêts, les étangs, emmener les touristes découvrir une partie du Charolais.

Ce slow-tourisme ancré dans le patrimoine naturel et dans le bien-être, ce sont nos vraies valeurs. 


Nous sollicitons l'État sur beaucoup de dossiers et nous avons besoin d’être accompagnés, car nous sommes une petite commune.


Hellio : Quelle est votre opinion sur le plan de relance ?

Edith Gueugneau : Nous y avons fait appel, nous sommes très actifs sur les financements pour pouvoir lancer nos projets et nous sommes ravis que l’état ait lancé ce plan de relance avec un axe très environnemental.

On s’est aussi inscrit dans le programme Petites villes de demain[4], qui vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en incluant une dimension de respect de l’environnement et de transition écologique. Ce programme nous permet d’avoir un accompagnement en ingénierie, on va avoir un chargé de mission qui nous accompagnera.

On sollicite l'Etat sur beaucoup de dossiers et on a besoin d’être accompagnés, car nous sommes une petite commune. On devrait travailler sur la requalification du centre-ville et de la station thermale et on ne peut pas le faire sans aide. On a plein d’idées mais on a besoin d’être accompagnés par des collectivités comme la région, l'État…


[1] https://www.anah.fr/collectivite/les-operations-programmees/quest-ce-quune-operation-programmee/
[2] https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/le-scot-un-projet-strategique-partage-pour-lamenagement-dun-territoire
[3] https://www.anah.fr/fileadmin/anah/Mediatheque/Publications/Les_aides/Dossier_d_info_Habiter_Mieux.pdf
[4] https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/petites-villes-de-demain-45

Tags associés : Témoignages, Territoires Engagés

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie