Un bouquet d’actions économiques pour mieux consommer son énergie en été

Rédigé par Julie B.
Mis à jour le 20 juin 2022
Temps de lecture : 4 min
ecogeste-vague-chaleur-hellio-min

L’été pointe déjà le bout de son nez : entre jeudi et samedi, la France fait face à une vague de chaleur avec des températures caniculaires : de 35 °C à 38 °C. Le mercure pourrait même dépasser les 40 °C dans certaines régions ! Une précocité exceptionnelle en lien avec le réchauffement climatique qui augmente l’intensité et la durée de ce type de phénomène.

À 5 jours de l’été, Hellio, acteur de référence de la maîtrise de l’énergie, livre ses conseils pour vivre cette saison moins chaude tout en faisant un geste pour la planète. À la clé : moins de chaleur lors des fortes températures et des économies sur les factures d’énergie durant cette période ensoleillée.

De la réalisation de travaux de rénovation énergétique compatibles avec de nombreuses aides et subventions, aux gestes simples et peu coûteux à mettre en place, Hellio livre des astuces et recommandations à appliquer cet été.



Les travaux de rénovation énergétique à privilégier en été

Pour obtenir de réels résultats sur les factures, il faut prévoir des travaux de rénovation. Remplacer les équipements énergivores en installant des équipements d’énergies renouvelables permet de réduire la consommation d’énergie des logements. Certaines aides peuvent couvrir jusqu’à 90 % du coût des travaux.

> Améliorer la performance thermique du logement

ecogeste-vague-chaleur-ete-isolation-hellio-minAfin d’éviter l’utilisation excessive de la climatisation et ainsi réduire sa facture d’électricité, la meilleure solution reste l’isolation thermique. En effet, celle-ci apporte un confort d’été : elle permet de garder la fraîcheur du logement en le protégeant de la chaleur extérieure. Une solution efficace pour affronter les prochaines canicules !

Les matériaux isolants peuvent se poser au niveau de la toiture, des combles, des murs intérieurs et extérieurs, des planchers bas, et des fenêtres. Pour rappel, 30 % des pertes de chaleur se font par la toiture et 25 % par les murs.

De plus, grâce à l’isolation thermique, le résultat d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) s’améliore et contribue à valoriser le logement.


> Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques, posés sur la toiture d’un logement, absorbent les rayonnements du soleil et les transforment en chaleur afin de produire de l’eau chaude et du chauffage. Ils permettent d’économiser jusqu’à 60 % sur sa facture d’électricité et de consommer sa propre électricité, une énergie verte qui préserve la planète.


> Les panneaux solaires photovoltaïques

panneaux-solaires-photovoltaïques-ecogeste-hellio-min

Les panneaux solaires photovoltaïques absorbent les rayons du soleil pour les renouveler en courant électrique continu. Cette électricité se transforme en courant alternatif grâce aux micro-onduleurs. Le consommateur crée son autoconsommation et revend son surplus d’électricité non consommée à EDF OA, qui la réinjecte dans le réseau.

Petite différence à connaître : les panneaux solaires photovoltaïques transforment la lumière du soleil en électricité (c’est la solution la plus économique), contrairement aux panneaux solaires thermiques qui transforment l’énergie solaire en chaleur.


> La pompe à chaleur (PAC) réversible

pompe-chaleur- PAC-réversible-ecogeste-hellio-minAdaptable à toutes les saisons, la pompe à chaleur réversible permet à la fois de refroidir un logement en été, mais aussi de le chauffer en hiver. Elle offre un confort durant toute l’année et consomme beaucoup moins que la climatisation. Elle puise l’énergie dans la nature, dans l’air, le sol ou un point d’eau à proximité, et la réinjecte à l’intérieur du logement. C’est un équipement très performant, qui fonctionne de manière optimale si le logement est très bien isolé.

Hellio recommande de privilégier une PAC plutôt qu’une climatisation. En effet, la climatisation est un appareil très énergivore, utilisé en moyenne 4 heures par jour lors des fortes chaleurs dans un foyer. Pour une telle durée de consommation, la facture d’électricité augmente d’environ 15 % sur le mois, si elle dépasse 4 heures de consommation, la facture peut augmenter jusqu’à 25 %.

Avec une climatisation, il existe un bon geste à adopter : l’Ademe recommande de mettre en route la climatisation à partir de 30°C en extérieur au lieu de 27°C. Cela permet de diviser par 3 la consommation d’énergie1.


Les écogestes, simples et très peu coûteux

> Opter pour la climatisation naturelle

Astuce 1 : il est conseillé de profiter de la fraîcheur du matin et du soir pour aérer, puis de fermer les fenêtres la journée. Lors des périodes de fortes chaleurs, fermer les volets et les stores est une bonne solution pour ne pas laisser passer l’air chaud.

Astuce 2 : suspendre un drap humide à une fenêtre et/ou humidifier directement les rideaux permet à une pièce de se refroidir grâce à l’évaporation, l’humidité absorbant une partie de la chaleur.


> Les appareils électroniques, une véritable source de chaleur

eteignez-vos-appareils-en-veille-ecogeste-hellio-minTrès énergivores, les appareils électroniques produisent énormément de chaleur, c’est pourquoi il faut réduire leur fonctionnement au maximum. Hellio conseille de les éteindre, ou même de les débrancher au lieu de les laisser en veille.

En période de fortes chaleurs, l’utilisation du four et des plaques électriques est déconseillée. Un ordinateur peut aussi facilement surchauffer en été, il est alors recommandé de le poser sur un support qui permet de mieux le ventiler.


> Placer un récupérateur d’eau

recupérez-eau-pluie-ecogeste-hellioLes récupérateurs d’eau peuvent permettre de réaliser 40 % d’économies sur une facture d’eau annuelle.

Ils se placent dans les jardins (neufs ou en recyclant un grand bac), sur les balcons ou même aux fenêtres (en plaçant par exemple un vieux vase) pour récupérer l’eau de pluie. L’eau ainsi récupérée peut permettre d’arroser des fleurs, ou de profiter d’une bataille d’eau !

Le conseil Hellio : il vaut mieux arroser tôt le matin ou en fin de journée, il fait moins chaud et l’eau s’évapore moins facilement qu’en milieu de journée.


> Profiter du soleil pour étendre le linge en plein air

laissez-secher-linge-dehors-ecogeste-hellio-min

Environ 32 % des ménages français possèdent un sèche-linge.

Cependant, la consommation électrique d’un sèche-linge représente en moyenne 15 % de la facture d’électricité par an.

Il consomme 2 fois plus qu’une machine à laver. Sécher le linge à l’air libre permet de réaliser de belles économies2.


> Illuminer les soirées avec des ampoules LEDs

Pendant les soirées d’été, il est recommandé d’utiliser des ampoules LEDs (classées A+ ou A++ de préférence). Elles consomment peu d’électricité et sont plus durables dans le temps (jusqu’à 40 000 heures contre 22 000 heures pour les tubes fluorescents)3.


> Couper son compteur électrique pendant les vacances

À partir de 3 jours d’absence, il est conseillé de couper son compteur électrique mais attention à bien penser à vider et dégivrer le congélateur et le réfrigérateur.


Simulez gratuitement votre projet d'isolation thermique !


1 https://presse.ademe.fr/2021/06/la-climatisation-vers-une-utilisation-raisonnee-pour-limiter-limpact-sur-lenvironnement.html

2 https://www.hellio.com/actualites/temoignages/podcast-six-travaux-conserver-fraicheur-logement

Tags associés : Communiqués de presse

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Particuliers
  • Entreprises
  • Collectivités
  • Professionnels

Retrouvez toutes nos solutions
en maîtrise de l’énergie