Qu’est-ce qu’un bâtiment durable ?

Rédigé par Dania
Mis à jour le 28 nov. 2022
Temps de lecture : 4 min
bâtiment durable

Le secteur du BTP représente environ 23 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Dans le contexte du plan national bas carbone et des nouveaux enjeux de performance énergétique, la question de la durabilité des bâtiments est devenue centrale. Quel est le principe d’un bâtiment durable ? Le point complet avec Hellio.


Comment définir un bâtiment durable ?

La notion de bâtiment durable fait directement écho à celle de développement durable, apparue à la fin des années 1980. Il s’agit d’intégrer dans la conception du bâti une perspective de long terme, pour mieux appréhender différents enjeux environnementaux et sociaux. En résumé, la construction d’un bâtiment durable va prendre en compte à la fois :

  • Une dimension environnementale et écologique, en vue de limiter son impact sur la planète par le choix de matériaux issus de sources renouvelables ;
  • Une dimension énergétique, avec une limitation de la consommation d’énergie primaire du bâtiment pour limiter le gaspillage ;
  • Une dimension humaine, incluant la question du confort des occupants et leur bien-être.

chronometre-gain-tempsLe bâtiment durable a pour principale caractéristique de « durer » dans le temps, tout en respectant à la fois son environnement et la santé humaine.

Il n’existe donc pas une définition précise et fixe du bâtiment durable. L’expression est utilisée pour englober l’ensemble des problématiques environnementales et sociales posées aujourd’hui par le secteur de la construction et du BTP. Les critères de durabilité d’un bâtiment sont extrêmement divers et peuvent inclure :

  • Le cycle de vie des matériaux utilisés pour la construction, c’est-à-dire la prise en compte de l’« énergie grise » requise pour les extraire, les produire puis les recycler ;
  • La localisation du bâtiment, par exemple pour limiter l’étalement urbain et le phénomène du « tout-voiture » en rapprochant l’immeuble des réseaux de transports en commun ;
  • L’efficacité énergétique du bâti (isolation, ventilation, chauffage…).

Qu’est-ce que le plan « bâtiment durable » ?

Le plan bâtiment durable, ou PBD, est une structure créée en 2009 et rassemblant un grand nombre de partenaires publics et d’acteurs du secteur du bâtiment et de l’immobilier. Il dépend directement de la direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN), au sein du ministère de la Transition écologique.

picto-bulle-check-bleuIl a pour rôle de mener une concertation permanente au sein de cette filière professionnelle, afin de favoriser l’atteinte des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale. Le PBD contribue notamment :

  • À informer et sensibiliser les acteurs de la construction sur l’évolution de la réglementation thermique et environnementale ;
  • À accompagner les professionnels de la construction dans la mise en œuvre des enjeux de transition énergétique ;
  • À partager des solutions dans le domaine de la construction et de la rénovation durables ;
  • À mettre en réseau les différents acteurs du secteur pour mieux diffuser les retours d’expérience et les bonnes pratiques ;
  • À encourager le conventionnement et l’engagement des professionnels, via par exemple la signature de chartes ou de « green deals ».

Bâtiment durable : quels labels ?

La qualification de « bâtiment durable » ne correspond à aucune réglementation précise. Certains labels vous permettront néanmoins d’améliorer la durabilité de votre bien de façon significative. Citons notamment :

  • Le label « Haute Qualité Environnementale » HQE® concernant les enjeux écologiques ;
  • Les labels HPE, THPE et BBC concernant l’efficacité énergétique ;
  • Le label Effinergie de bâtiment à énergie positive (BEPOS) pour les bâtiments produisant plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

RE 2020, décret tertiaire… Vers un bâtiment plus durable

Les concertations menées au sein du PBD ont pu directement contribuer à la conception des nouvelles normes de performance énergétique et thermique. La durabilité des bâtiments est un enjeu désormais pris en compte d’une façon active et mesurable par deux réglementations complémentaires.

RE 2020 : une exigence renforcée pour les bâtiments neufs

La réglementation environnementale 2020 (RE 2020), applicable depuis le 1er janvier 2022, représente une avancée majeure dans le domaine des bâtiments durables. Elle contribue tout d’abord à renforcer les exigences de performance énergétique déjà imposées par la précédente réglementation thermique 2012 (RT 2012).

Surtout, elle introduit de nouveaux critères pour une prise en compte plus globale de l’impact social et environnemental de la construction :

  • Les émissions de gaz à effet de serre font désormais partie des éléments à intégrer dans le projet de construction. Depuis le 1er janvier, les nouveaux logements individuels doivent se limiter à une émission de 4 kilogrammes de CO2 par m² et par an.
  • Le cycle de vie des matériaux est pleinement intégré dans la RE 2020. Le nouvel indicateur de stockage carbone ou « IC construction » attribue à chaque construction neuve un certain nombre de points. Le plafond, fixé à 640 points au 1er janvier 2022, sera ramené à 415 points seulement à l’horizon 2031.
  • Le confort des habitants en été fait aussi l’objet d’une prise en compte avec un indice de « degré par heure » (DH). Il s’agit de ne jamais dépasser une température intérieure de 30 °C le jour et 28 °C la nuit, même en cas de canicule d’une amplitude exceptionnelle.

Décret tertiaire : améliorer la durabilité du parc immobilier existant

Picto_Livre_LoiLe « décret tertiaire » (décret n° 2019-771 du 23 juillet 2019) fait suite à la loi évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (dite « ELAN ») de 2018. Il fixe des objectifs de réduction de la consommation énergétique pour les bâtiments hébergeant une activité tertiaire sur plus de 1 000 m², soit par exemple les commerces, les hôpitaux ou encore les hôtels et restaurants.

Par rapport à une année de référence à déterminer au sein de chaque établissement (entre 2010 et 2019), la réduction de la consommation d’énergie doit atteindre, s'il opte pour les valeurs relatives :

  • – 40 % avant 2030 ;
  • – 50 % avant 2040 ;
  • – 60 % avant 2050.

Afin de respecter les objectifs fixés au niveau national en matière de sobriété énergétique et de neutralité carbone, le bâtiment durable est devenu une notion incontournable pour tous les constructeurs. Profitez de l’accompagnement proposé par Hellio pour optimiser la consommation énergétique de votre bien, tout en bénéficiant de nombreuses aides financières.

À retenir sur le bâtiment durable :

  • Un bâtiment durable intègre tout à la fois des enjeux environnementaux, énergétiques et humains ;
  • Ces différents aspects sont pris en compte au sein des groupes de travail du plan bâtiment durable (PBD) ;
  • La RE 2020 et le décret tertiaire encouragent activement la durabilité des bâtiments neufs et anciens.

Tertiaire, industrie, collectivités : Hellio vous aide à maîtriser votre énergie


Tags associés : Conseils

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Particuliers
  • Entreprises
  • Collectivités
  • Professionnels

Retrouvez toutes nos solutions
en maîtrise de l’énergie