Hellio

Hellio le 10/06/20

Ventes de chaudières à granulés :
une année 2019 record


remplissage chaudière granulés bois

Le chauffage au bois poursuit son essor chez les ménages en France. Malgré un léger recul des ventes d’appareils d’appoint, le secteur est porté en 2019 par les chaudières et plus précisément les systèmes automatiques à granulés. C’est la conclusion tirée du rapport publié par l’Observatoire des énergies renouvelables (Observ’ER).


Plus de 14 000 chaudières à granulés vendues en 2019

Le rapport de l’observatoire nous apprend que les ventes de chaudières automatiques à granulés (ou pellets) ont plus que doublé entre 2018 et 2019 : + 106 %. En effet, on décompte pas moins de 14 190 modèles écoulés, contre 6 900 l’année précédente.

À elles seules, les chaudières à granulés permettent au secteur du chauffage au bois de garder un niveau de ventes stable. Les chaudières à bûches (- 16,7 %), poêles (- 2,9 %), cuisinières (- 1,7 %), inserts et foyers fermés (- 0,5 %) subissent quant à eux une légère baisse.

La tendance se confirme depuis maintenant 4 ans. Les équipements à granulés tirent leur épingle du jeu et séduisent de plus en plus de Français : 3 890 unités vendues en 2016, 4 800 en 2017, 6 900 en 2018 et donc 14 460 en 2019. De quoi laisser présager une croissance durable pour la prochaine décennie.

Un plébiscite justifié par de nombreuses raisons :

  • Le prix du bois, énergie de chauffage la moins chère en France, loin devant l’électricité, le fioul ou encore le gaz
  • La volonté de se débarrasser du fioul, combustible très polluant et inconfortable pour les ménages (fumées dégagées)
  • Les incitations financières au remplacement de chaudière, afin de passer aux énergies renouvelables

Une filière soutenue par les aides à la rénovation énergétique

L’État encourage le développement des énergies renouvelables comme le bois. Face au coût élevé des chaudières et de leur installation, diverses primes et subventions permettent d’alléger le reste à charge des acheteurs. Le montant de ces aides peut atteindre plusieurs milliers d’euros : un coup de pouce bienvenu pour lutter contre la précarité énergétique, qui touche près de 7 millions de personnes en 2018, selon l’ONPE*.

Contrairement aux idées reçues, les ménages les plus modestes ne sont pas les seuls à pouvoir bénéficier des dispositifs de financement. Tout le monde peut avoir accès à un chauffage plus performant et écologique grâce à la prime énergie, sous réserve de critères techniques mais sans condition de revenus. Un niveau de ressources faible entraîne simplement une bonification du montant.

Hellio accompagne les ménages dans le remplacement de leur chaudière

Spécialiste en économies d’énergie, Hellio propose son expertise à tous les Français souhaitant installer une chaudière à granulés de bois, aussi appelée “biomasse”. Ses équipes prennent en main l’ensemble des démarches afin de proposer une solution complète, simple et de qualité.

Hellio travaille en partenariat avec des fabricants de chaudières ainsi que des professionnels chauffagistes. Ainsi, les particuliers n’ont qu’à s’inscrire sur Hellio.com pour profiter d’un nouveau chauffage, après la visite technique réalisée par un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Enfin, Hellio s’occupe de la demande de prime énergie (prime “Coup de pouce Chauffage”) et la déduit directement du montant du devis, ce qui garantit un tarif avantageux. Signataire de la charte Faire, l’expert en efficacité énergétique s’engage dans l’amélioration du confort thermique des logements.

*Observatoire National de la Précarité Énergétique