Hellio

Rénovation en appartement :
suivez le guide !


travaux renovation energetique appartement

Les factures énergétiques de votre studio s’envolent ? Vous ressentez le froid en hiver dans votre T2 ? Pour faire des économies d’énergie et améliorer votre confort, l’heure est aux travaux, peu importe le type de logements. Dans cet article, Hellio vous donne toutes les informations importantes pour une rénovation en appartement réussie.

Opérations les plus efficaces, démarches en copropriété, financements possibles pour alléger le coût de la rénovation de l’appartement… N’attendez plus pour vous sentir mieux chez vous : lancez votre projet !

Rénovez votre appartement

Avec Hellio, partenaire de confiance

Je m’inscris

Les avantages des travaux énergétiques en appartement

Dans un appartement, les éco-gestes sont intéressants pour économiser de l’énergie : éteindre les lumières, débrancher les appareils électroniques, diminuer la luminosité des écrans, baisser de quelques degrés le chauffage ou l’eau chaude, etc.

Cependant, pour des résultats immédiats et durables, la solution la plus efficace demeure la rénovation énergétique. Elle a pour objectif de diminuer les besoins en chauffage ou climatisation du logement, tout en supprimant les ponts thermiques.

L’info Hellio :
Qu’est-ce qu’un pont thermique ? Le terme désigne un endroit où l’isolation d’un bâtiment fait défaut, sur une paroi telle un mur, un plancher, une fenêtre ou un toit. Même dans un appartement bien isolé en apparence, des ponts thermiques peuvent se cacher, notamment sur les jonctions entre un plancher et un mur.

Les travaux en appartement, lorsqu’ils concernent les économies d’énergie, permettent ainsi :

  • De baisser la facture
  • De gagner en confort
  • De valoriser le bien immobilier
  • De faire un geste pour l’environnement

Dans le cas d’une rénovation d’un appartement ancien, la différence après les travaux sera plus marquée qu’avec un appartement des années 90-2000. En effet, les vieux immeubles sont énergivores puisque construits sans les normes actuelles. L’évolution vers des bâtiments plus économes s’est révélée nécessaire à partir des années 70, d’où la création de la norme RT (Réglementation Thermique).

4 500 immeubles rénovés

Grâce à l’expertise d’Hellio

J’en profite

Quels travaux de rénovation pour un appartement ?

On retrouve les mêmes types de travaux d’amélioration en appartement et en maison. Néanmoins, les possibilités au sein de chacun d’eux sont moins nombreuses.

Remplacement de l’appareil de chauffage

En 2015 selon l’Insee, 58 % des résidences principales en logement collectif disposaient d’un chauffage individuel. Généralement, il s’agit d’un ou plusieurs radiateurs électriques, ou d’une chaudière individuelle au gaz.

Les premières générations de convecteurs et de chaudières consomment beaucoup d’énergie pour une performance relative. En les remplaçant par des équipements plus modernes (ex : technologie à inertie ou à condensation), vous pouvez réduire considérablement votre budget chauffage.

Isolation de l’appartement

Comme pour n’importe quel bâtiment, une bonne isolation thermique dans un appartement est primordiale. Mieux les parois sont isolées, plus les pièces retiennent la chaleur en hiver. Et en été, la fraîcheur du logement est préservée !

Laine de verre, ouate de cellulose, laines végétales… nombreux sont les isolants efficaces à installer sur les murs, le sol et le plafond. Et pour les fenêtres, pensez au double vitrage (voire triple), mais pas que : il convient aussi de choisir le bon type de support.

Travaux de ventilation

Une isolation et un chauffage de qualité impliquent une ventilation adéquate. Sans une circulation de l’air suffisante, l’humidité va s’accumuler et l’environnement sera plus propice au développement de maladies.

En plus d’ouvrir chaque jour vos fenêtres quelques minutes, des travaux de ventilation peuvent s’avérer essentiels. Exemple : la VMC double flux.

Travaux en appartement : combien ça coûte ?

Grande question qui, comme souvent, mérite d’être détaillée ! En effet, le prix de la rénovation d’un appartement varie énormément selon sa taille et surtout l’ampleur des travaux. En outre, la rénovation d’un appartement à Paris, ou plus généralement dans une grande ville, n’est pas comparable à un projet dans une petite commune. Enfin, il faut distinguer le coût des équipements et la rémunération de la main d’œuvre.

  • Pour un radiateur moderne, performant et écologique : prévoyez quelques centaines d’euros. Oubliez les convecteurs et privilégiez les émetteurs électriques à inertie.
  • Pour une chaudière gaz à condensation : comptez entre 1 000 € et 4 000 €. Attention, l’installation d’un conduit d’évacuation des fumées entraîne un reste à charge supplémentaire.
  • Pour l’isolation : le coût moyen d’une rénovation en appartement au m2 s’évalue entre 10 € et plus de 100 €. Ceci dépend autant de la partie à isoler que du matériau utilisé. En appartement, les travaux se concentrent sur les murs intérieurs, les fenêtres, le sol et le plafond ; seuls les lots situés au dernier étage possèdent éventuellement des combles, et la rénovation des murs extérieurs engage l’ensemble de la copropriété.
  • Pour un Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) : bien que les appareils bas de gamme ne coûtent « que » quelques centaines d’euros, l’acquisition d’un modèle double flux, pose comprise par un professionnel, se chiffre plutôt en milliers d’euros.

L’astuce Hellio :
Quand vous ne connaissez pas bien les prix pratiqués sur un secteur d’activité, le plus important est de comparer différents devis. Vous aurez une meilleure idée des bonnes et mauvaises affaires. Dans l’idéal, renseignez-vous également sur la qualité du travail de l’artisan (avis clients, expérience, label…). Pour la rénovation de votre appartement, sollicitez toujours un pro qualifié RGE. D’ailleurs, cette mention est obligatoire pour obtenir les aides existantes.

Profitez du réseau d’artisans

Qualifiés RGE d’Hellio

Je rénove

Quelles aides existent pour rénover un appartement ?

Vous n’avez pas assez de budget pour la rénovation de votre appartement ? Peu nombreux sont les ménages qui ont les moyens de dépenser plusieurs milliers d’euros pour améliorer la performance énergétique de leur habitat. Encore moins si vous ne savez pas à quelles aides vous avez droit !

Pour remédier à cette situation, le gouvernement multiplie les initiatives depuis plusieurs années, autour de 2 objectifs :

  • Permettre aux ménages, notamment les plus modestes, de financer en totalité ou en partie la rénovation de leur appartement ou maison
  • Faciliter le passage à l’acte en créant des dispositifs d’accompagnement et de conseils, de recherche d’artisans et d’avance de frais

Ainsi, des actions comme l’isolation ou le changement de système de chauffage peuvent être prises en charge par des organismes privés ou publics (Anah, fournisseurs d’énergie, Action Logement…). Parmi les aides les plus demandées, on peut citer le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, Ma Prime Rénov’ ou encore la prime énergie CEE. D’autres solutions ne requièrent aucune démarche, comme le chèque énergie ou le taux de TVA à 5,5 %.

Le chiffre Hellio : 1 200 €
Vous souhaitez vous débarrasser de votre vieille chaudière vétuste ? Avec le « Coup de pouce Chauffage », vous pouvez toucher jusqu’à 1 200 € pour l’installation d’un nouvel équipement au gaz et à Très Haute Performance Énergétique (THPE). Condition : l’ancien modèle à remplacer fonctionne à énergie fossile et n’est pas à condensation.


Comment mettre en œuvre les travaux en appartement ?

Contrairement à une maison et même lorsque vous en êtes propriétaire, la rénovation d’un appartement se heurte souvent à un mur : l’accord de la copropriété. Le coût des travaux et la complexité administrative enterrent de nombreux projets soumis au syndicat.

  • D’une part, rappelons que tous les occupants ont un intérêt à vivre dans un bâtiment rénové : baisse des charges, valorisation foncière et confort. Les freins tels que le coût et la « paperasse » peuvent être écartés grâce aux diverses aides, ainsi qu’aux conseillers comme Hellio qui prennent en charge toutes les formalités.
  • D’autre part, il faut garder à l’esprit que le vote en Assemblée Générale des copropriétaires ne vaut que pour les opérations affectant les parties communes ou l’aspect extérieur de l’immeuble (attention donc au remplacement de fenêtres).

Chez vous, pas d’inquiétude quant au refus éventuel de vos voisins ! Dans un premier temps, faites un diagnostic énergétique pour connaître les postes prioritaires de rénovation dans le logement. Il vous reste ensuite à contacter les entreprises compétentes et faire jouer la concurrence.

Pour un résultat de qualité et surtout pour toucher des aides, confiez votre projet à un professionnel certifié RGE. Hellio travaille avec un réseau de plusieurs milliers de poseurs et chauffagistes qualifiés.

Encouragez votre syndic à rénover la copropriété !

La réduction drastique d’une facture nécessite parfois d’aller plus loin que la rénovation énergétique de l’appartement. Exemples : en cas de chauffage collectif, ou quand l’enveloppe de l’immeuble est mal isolée.

Ce genre de situation oblige à prendre des mesures plus globales dans la copropriété. Malheureusement, tout le monde n’est pas forcément d’accord pour entreprendre des travaux. La meilleure solution : convaincre plusieurs copropriétaires avant de soumettre l’idée au syndic. Expliquez bien tous les avantages cités par Hellio dans cet article !

Après une rénovation efficace de la copropriété et des appartements, le gain économique à la fin du mois devrait satisfaire l’ensemble des parties !

Conseils, financement et travaux :

Hellio s’occupe de tout !

Je démarre mon projet

Dans le même thème, Hellio vous conseille aussi :