Hellio

Isolation du plancher :

baissez vos factures avec Hellio


isolation plancher

Votre logement demande un budget énergie important ? Une mauvaise isolation du plancher a sa part de responsabilité. En effet, cette partie d’un bâtiment entraîne des déperditions de chaleur importantes lorsqu’elle n’est pas correctement protégée. Le froid extérieur peut traverser facilement le sol.

En isolant votre plancher, fini le gaspillage d’énergie ! Vous profiterez d’économies durables sur votre facture.

Réduisez votre budget énergie

Grâce à l’isolation de votre plancher

Je rénove avec Hellio

Faire des économies grâce à l’isolation du plancher

Le plancher désigne la séparation entre deux étages d’une maison ou d’un immeuble. Comme toutes les parois (murs, toiture, etc.), son isolation thermique influence énormément la performance énergétique d’un logement. Plus simplement, mieux il sera isolé, moins il nécessitera d’énergie pour chauffer les pièces. Qui dit consommer moins, dit payer moins cher sa facture d’énergie !

Deux types de planchers ont un impact considérable sur le confort thermique d’une habitation :

  • Plancher bas, situé au rez-de-chaussée
  • Plancher des combles perdus (grenier non-aménageable par exemple)

Du fait de leur proximité avec l’extérieur, ils sont très importants à isoler. En y ajoutant une couche d’isolant résistant, les planchers contribueront au confort de toute la famille, en plus de diminuer les besoins en chauffage.

L’info Hellio :
L’isolation thermique du plancher vous offre économies et confort, mais ce n’est pas tout ! Vivre dans un habitat bien isolé évite les variations de température ainsi que l’usage intensif de climatisation ou de chauffage d’appoint. Bénéfices : une meilleure santé, un environnement mieux préservé, et une valeur immobilière du bien qui augmente !


Comment isoler un plancher ?

Tout dépend du type de plancher concerné par les travaux. Différents matériaux et techniques existent, ayant chacun leurs avantages et inconvénients. Pour un projet adapté, Hellio vous oriente vers un artisan local qui vous conseillera au mieux sur la solution la plus efficace.

Choisir Hellio pour vos travaux,

C’est choisir un artisan local

C’est parti !

Plancher supérieur (en dessous des combles)

Dans les maisons à combles perdus (non-aménageables car trop petits), il est possible d’isoler le plancher situé sous la toiture. Cela évite que l’air chaud s’échappe en hiver, et que la chaleur vous étouffe en été.

La technique la plus répandue – car simple, rapide et efficace – consiste à « souffler » un isolant sur le sol, c’est-à-dire le répandre en vrac sur une certaine épaisseur via un tuyau. Les matériaux au choix : laine de verre, laine de roche, ouate de cellulose, etc.

Plancher bas sur local non-chauffé (exemple : cave)

Pour les planchers bas, on privilégiera une intervention au plafond du sous-sol, si celui-ci est facilement accessible (en « sous-face »). Exemple : isolation d’une cave ou d’un garage. Les méthodes : flocage (pulvérisation en vrac) ou fixation de panneaux, en prenant bien soin d’éliminer les ponts thermiques, au niveau des solives par exemple. Cette isolation sous le plancher nécessite un matériau adapté aux caractéristiques de votre logement. Souvent, on utilise de la laine minérale ou du polystyrène, mais ce dernier pollue davantage.

Grâce à cette opération, le froid traversera moins le plancher : vous pourrez enfin marcher pieds nus sur votre sol !

Plancher bas sur vide sanitaire

Trop petit pour l’aménager en sous-sol, le vide sanitaire empêche le contact direct avec la terre. En le ventilant suffisamment, il limitera l’apparition d’humidité et permettra de faire circuler certains tuyaux.

Toutefois, sans plancher isolant, cet espace participera à faire entrer l’air froid chez vous. Voilà pourquoi l’isolation du vide sanitaire améliorera votre bien-être et baissera vos charges de chauffage. Les travaux consistent, comme pour une cave ou un garage, à coller ou fixer l’isolant au plafond du sous-sol (polystyrène, polyuréthane, laine minérale…).

Plancher bas sur terre-plein

Un terre-plein – ou un vide sanitaire trop étroit – exclut la possibilité d’une isolation par le bas. Dans ce type de configuration, il convient de poser directement sur le plancher l’isolant thermique. En plaque ou en bande, le matériau s’intercale entre le sol du bâtiment et son revêtement (parquet, carrelage, moquette, etc.).

Encore une fois, il n’y a pas de choix unique de matériau. Votre artisan vous conseillera sur l’isolant à privilégier. L’isolation du sol peut s’effectuer avec du chanvre, de la mousse de polystyrène ou encore du liège.

Le chiffre Hellio : 40 %
Parmi les Français qui ont souffert du froid chez eux durant l’hiver 2018, 40 % tiennent pour responsables des problèmes d’isolation.


Financer les travaux du plancher par les aides de l’État

Le coût de l’isolation d’un plancher décourage plus d’un ménage. Sans parler des copropriétaires qui doivent en plus convaincre leurs confrères de l’immeuble. 20 €, 30 €, 40 € voire 50 € le mètre carré, de quoi faire monter un devis à 5 000 € pour 100 m2 ! Plus le sous-sol sera difficile d’accès, plus le prix de l’isolation du plancher grimpera.

La solution : les aides à la rénovation énergétique. Prime énergie, crédit d’impôt (CITE), programmes de l’Anah, etc. : prenez le temps de vous renseigner sur ces dispositifs. En remplissant les conditions, les travaux peuvent être financés jusqu’à 100 %. Oui, un devis à 0 €, sans avance de frais ! Mais attention, l’isolation du plancher à 1 euro ou gratuite se destine aux foyers modestes, et ne vaut pas pour une maison construite sur un terre-plein.

Profitez de la prime énergie d’Hellio : elle se cumule avec le CITE et l’aide « Habiter mieux agilité » de l’Anah ! Même si le coût du chantier ne descend pas toujours à 0 euro, vous apprécierez sûrement de réduire votre reste à charge. Pour plus d’informations : rendez-vous sur IsolerMonPlancher.fr !

L’astuce Hellio :
En plus d’isoler votre plancher, profitez-en pour rénover l’ensemble de votre logement grâce aux aides de l’État. Seul un projet global (pose d’une chaudière performante, isolation des murs et des combles, etc.), permet de maximiser vos économies d’énergie. Avec de bons équipements et des comportements éco-responsables, vous pouvez diviser votre facture par deux, voire plus !


Dans le même thème, Hellio vous conseille aussi :