Hellio

Chaudière :

il est temps de changer la vôtre grâce à Hellio !


chaudiere choisir

Le dépannage de votre chaudière devient fréquent ? Votre logement est chauffé par un système d’ancienne génération ? Sachez que vous pouvez réduire votre facture d’énergie en optant pour un appareil moderne et performant. « Oui mais ça coûte cher… ». En effet, c’est pourquoi le Gouvernement vous incite grâce à une prime énergie : vous pouvez profiter d’une aide financière de la part des énergéticiens (EDF, Engie, Total, etc.). Cette prime peut ramener le devis de votre artisan à 0 € !

Dans cet article, Hellio vous présente les types de chaudières et vous explique pourquoi il est temps de passer à un équipement de nouvelle génération synonyme d’économies.

Une chaudière en fin de vie ?

Il est temps de la changer avec Hellio !

Je démarre mon projet

Comment fonctionne une chaudière ?

Une chaudière est un appareil utilisant un combustible (gaz, bois, fioul domestique, etc.) pour chauffer un fluide (de l’eau le plus souvent, sous forme liquide ou gazeuse). Dans un logement, ce fluide à haute température est ensuite diffusé à travers un circuit de chauffage, dans le but d’augmenter la température des pièces au moyen de radiateurs par exemple.

La chaudière fait partie des principaux modes de chauffage en France avec les pompes à chaleur, les poêles et les convecteurs. Elle peut également servir à la production d’eau chaude sanitaire.

Le chiffre Hellio : 66 %
2/3 de la consommation énergétique d’un foyer est consacrée au chauffage (source ADEME, juin 2019). En choisissant la bonne chaudière, vous pouvez réaliser d’importantes économies d’énergie !


Un choix multiple de chaudières

Il existe un nombre immense de types de chaudières : selon le fluide, la technologie, l’application… Ici, Hellio se focalise sur les chaudières à usage résidentiel : nous laissons de côté tous les appareils industriels qui ne vous intéresseront pas pour la rénovation énergétique de votre logement !

En habitat collectif comme en résidence individuelle, la classification la plus courante se rapporte à la source d’énergie :

Source d’énergie Fonctionnement Performance
Chaudière électrique Contrairement à ses homologues présentés ci-dessous, ce type d’appareils ne brûle pas de combustible. Le chauffage électrique ne nécessite pas de raccordement particulier puisque la chaudière se branche simplement sur un circuit électrique. Elle est privilégiée dans les appartements puisqu’elle n’implique aucun stockage de combustible. Le chauffage électrique est performant : le rendement de la chaudière se rapproche de 100 %.
Chaudière gaz Cette chaudière brûle du gaz (naturel, propane, butane) pour produire de l’énergie. Facile à installer et moins polluant que le fioul, ce type de chaudière murale ou au sol requiert un entretien obligatoire afin d’éviter les dangers liés au gaz. En cas de chauffage au gaz de ville, un raccordement au réseau s’impose. Les chaudières gaz bénéficient d’avancées technologiques qui améliorent leur performance. Exemple :
la chaudière gaz à condensation qui diffuse davantage d’énergie en récupérant de la chaleur dans les fumées de condensation. Résultat : un rendement qui frôle les 100 %.
Chaudière fioul Le fioul constitue un combustible efficace en termes de performance énergétique. Néanmoins, autrefois plébiscitée par les foyers, la chaudière fioul est aujourd’hui dans la ligne de mire du Gouvernement. À terme, plus aucun appareil de ce type ne chauffera les maisons françaises, à cause de son coût et de la pollution gigantesque émanant de la combustion (particules fines et CO2). Le rendement d’une technologie à condensation peut dépasser les 100 %, tandis qu’un vieux modèle traditionnel descend à 75 %.
Chaudière biomasse En termes de chauffage, la biomasse se rapporte surtout au bois, même si le terme inclut toute source d’énergie organique. La chaudière à bois s’invite de plus en plus dans les maisons, car il s’agit d’une énergie renouvelable et très économique. Plusieurs formes de bois peuvent être brûlés : bûches, plaquettes ou encore granulés (aussi appelés « pellets »). Prévoyez également un espace de stockage et un entretien régulier de la chaudière. Les chaudières à bois énergie ont un rendement variable en fonction du combustible : les granulés peuvent atteindre 100 % ; 95 % pour les plaquettes ; 90 % pour les bûches (plus humides).

Hellio, votre partenaire en économies d’énergie,

accompagne votre projet de A à Z

1, 2, 3, rénovez !

Quelle chaudière choisir ?

Vous êtes décidé à diminuer votre budget énergie et augmenter votre pouvoir d’achat ? Un remplacement de chaudière s’impose dans votre logement ! Hellio vous donne ses conseils sur les meilleurs appareils économiques et adaptés à vos besoins.

Dans un premier temps, vous devez prendre en compte les caractéristiques de votre logement afin de connaître les modèles de chaudières que vous pouvez installer. Exemple : en appartement, la sélection se limite à des modèles peu encombrants, peu bruyants et faciles à installer.

  • L’option la plus économique et écologique : la chaudière à bois

Ne cherchez plus la solution idéale pour faire des économies sur vos factures de chauffage, la chaudière bois coche toutes les cases. Le bois représente le combustible le moins cher et de loin, en plus d’être la seule énergie renouvelable parmi ses concurrentes. Ajoutez à cela l’efficacité et le confort de la chaudière à granulés : autant de points forts qui plairont à tous les occupants de votre maison !

L’info Hellio :Le prix d’une chaudière biomasse se compte en milliers d’euros. Cela ne doit pas vous détourner de tous ses avantages en termes d’économies d’énergie : le montant d’achat et d’installation de la chaudière peut être pris en charge à 100 % par la prime énergie d’Hellio. Oui, vous pouvez changer de chaudière pour 0 € en remplissant les conditions d’éligibilité !

  • Une alternative pratique en appartement : la chaudière gaz à condensation

Si vous habitez dans un appartement en ville et souhaitez économiser de l’argent, Hellio vous conseille un modèle gaz à condensation. Ce type de chaudière au sol ou murale constitue une alternative intéressante au radiateur électrique (« convecteur »), à condition d’être raccordé au réseau de gaz naturel. Simple à mettre en place, la chaudière à gaz nouvelle génération ne demande qu’un entretien minime.

  • À remplacer au plus vite : les vieilles chaudières fioul !

Si vous vous chauffez au fioul (ou fuel), nous vous recommandons fortement de remplacer votre chaudière. Non seulement toute votre famille subit quotidiennement la pollution des fumées ainsi que le coût élevé du combustible, mais sachez également que le Gouvernement s‘est fixé comme objectif « zéro chaudière fioul » d’ici 2030. C’est donc le moment de vous lancer dans le changement de votre chaudière, en profitant des multiples incitations financières en vigueur !


Financez l’installation grâce à la prime de conversion chaudière !

La chaudière à 1 euro, ça vous parle ? Le changement de chaudière est aujourd’hui encouragé par l’État, qui doit respecter des objectifs de réduction en matière de consommation énergétique. Diverses aides financières existent : prime énergie, Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique, éco-prêt à taux zéro, etc. Chaque solution possède ses propres critères et niveaux de prise en charge. Voilà comment le devis de votre artisan peut s’abaisser à 1 €, voire 0 € !

Sollicitez toujours les services d’un artisan RGE (certifié Reconnu Garant de l’Environnement), sans quoi vous ne pourrez prétendre aux aides gouvernementales. Ceci vaut autant pour la pose d’une chaudière écoresponsable que pour tous travaux de rénovation énergétique (isolation thermique notamment).

L’astuce Hellio :
Besoin de vérifier que votre entreprise de travaux est qualifiée RGE avant de changer votre chaudière ? Recherchez-le sur la liste officielle : https://www.faire.fr/trouvez-un-professionnel.


Dans le même thème, Hellio vous conseille aussi :