Hellio

Hellio le 6/04/2020

Covid-19 : les travaux peuvent reprendre,
à condition de respecter les exigences sanitaires


artisan-isolation-vinet-hellio

Après plusieurs semaines de discussions entre le gouvernement et les différentes entreprises et fédérations du secteur du bâtiment, une décision a finalement été prise : dans le contexte actuel de crise sanitaire, les chantiers à l’arrêt vont pouvoir reprendre. Toutefois, cette reprise est conditionnée au respect de nombreuses exigences de nature préventive, afin de garantir la sécurité des ouvriers, artisans et bénéficiaires des travaux. Ces exigences sont détaillées dans un guide publié le 2 avril 2020 par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPP-BTP).


Freinés, les chantiers de rénovation vont pouvoir redémarrer

Hellio vous en parlait il y a 3 semaines : l’épidémie de coronavirus (Covid-19) a entraîné l’arrêt de la plupart des chantiers, notamment dans le secteur de la rénovation énergétique. En effet, en l’absence d’arrêté officiel interdisant temporairement aux entreprises de poursuivre leur activité, bon nombre d’entre elles ont décidé de mettre en pause les travaux. En plus des risques sanitaires évidents, les artisans ont fait face à un approvisionnement ralenti par la fermeture des négoces ou de leurs fournisseurs, ainsi qu’à la méfiance des bénéficiaires, dont les particuliers.

Quelques structures ont choisi de continuer leur activité, mais ont dû redoubler de précautions. C’est le cas de Boislard Entreprise, spécialisée dans l’isolation, comme l’explique son gérant Gaël Boislard : “Tout d’abord en choisissant de ne travailler que sur les chantiers inoccupés (en cours de construction ou autres : résidences secondaires, déménagements…). Ou bien en nous rendant chez des particuliers dont la configuration de la maison permet d’accéder aux combles sans passer par l’espace habitable. Les clients qui nous appellent sont contents de savoir que nous sommes toujours opérationnels.”

Fédération Française du Bâtiment, CAPEB, Fédération Nationale des Travaux Publics… les acteurs de la filière ont régulièrement communiqué leurs recommandations et exigences pour que tous les professionnels puissent travailler à nouveau, en préservant leur santé et celle des personnes en contact. Aux côtés de l’OPP-BTP, ces organisations ont rédigé un “Guide de préconisations de sécurité sanitaire”. Y sont rassemblées toutes les mesures nécessaires pour assurer la reprise des chantiers, en minimisant le risque de propagation du virus.


Les règles sanitaires indispensables pour la reprise des travaux

Ce guide invite chaque entreprise à prendre urgemment et strictement toutes les dispositions citées, sans quoi elle est appelée à cesser son activité, si ce n’est déjà fait. L’ensemble des mesures de prévention a reçu l’agrément des ministères de la Transition écologique et solidaire, de la Ville et du Logement, des Solidarités et de la Santé, ainsi que du Travail.

Voici une liste non exhaustive des recommandations du guide :

  • Respect des “gestes barrières” (distance minimale d’1 mètre entre chaque individu, lavage des mains fréquent et approfondi, utilisation de gel hydroalcoolique…)
  • Port du masque obligatoire si la distance d’1 mètre ne peut être respectée, ou si le professionnel intervient auprès d’une personne à risque
  • Contrôle des personnels du chantier et refus d’accès en cas de symptômes
  • Communication et information optimales autour des consignes, des risques et des actualités liés au contexte sanitaire

Ces règles générales s’accompagnent de préconisations particulières selon le type de travaux et le lieu en question.

La priorité d’Hellio : préserver la santé des bénéficiaires

mesures sanitaires covid

Les professionnels RGE du réseau d’Hellio vont ainsi pouvoir redémarrer leurs chantiers d’isolation et de chauffage. Les consignes sanitaires ont été transmises aux entreprises, en mettant l’accent sur la sécurité des bénéficiaires. Ces derniers ont besoin de regagner en confiance après plusieurs semaines de doute et d’inquiétude.

Tout est mis en oeuvre afin de prémunir les ménages d’une quelconque exposition à un danger. Pour faciliter l’évaluation du chantier, une fiche “check-list” a été conçue afin de recenser ces différents points de vigilance. Lorsque les conditions ne sont pas réunies ou que le particulier ne donne pas son accord, l’intervention ne peut avoir lieu.


La rénovation énergétique : un enjeu national majeur

Malgré la situation exceptionnelle et difficile, le mot d’ordre consiste donc en la relance de l’activité, dans la mesure du possible et du raisonnable. Cette priorité démontre l’enjeu que représente le secteur du BTP et plus particulièrement de la rénovation énergétique, même en temps de crise.

Objectif : poursuivre les efforts en matière de transition énergétique, en améliorant la performance et le confort des bâtiments tout en développant les énergies renouvelables.