Hellio

Le guide de Ma Prime Rénov’ en 2021


maprimerenov 2021

Ouverture aux propriétaires bailleurs, fin de la condition de revenus... Ma Prime Rénov’ 2021 devient accessible à des millions de Français. C’est le moment de concrétiser vos projets de rénovation énergétique chez vous !

Découvrez dans cet article Hellio tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle version de l’aide versée par l’Anah. Profitez-en pour cumuler MaPrimeRénov’ avec la prime énergie et réaliser vos travaux tout en préservant votre pouvoir d’achat.

Demandez Ma Prime Rénov’

À Hellio, mandataire de l’Anah

Je m’inscris

Ma Prime Rénov’ 2021 : définition et rappel

Vous êtes passé à côté de Ma Prime Rénov’ jusqu’à maintenant ? Pas d’inquiétude, on résume tout. L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) a créé cette aide en 2020 pour encourager les ménages français à rénover leur logement : changer leur chaudière, isoler leurs murs, etc.

Objectif : proposer un dispositif simple et juste pour permettre à tous, en particulier les foyers les plus précaires, de faire des travaux d’économies d’énergie à moindre coût. Ainsi, la prime gomme les défauts du programme Habiter mieux Agilité et du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique – notamment le long délai de versement –, qu’elle remplace complètement dès 2021.

Le chiffre Hellio : 55 000
En quelques mois d’existence, Ma Prime Rénov’ a fait l’objet de 85 000 demandes sur son site, pour 125 000 inscriptions. Toutes n’ont pas encore été traitées, mais 55 000 ont déjà fait l’objet d’une réponse positive (source : Anah). De bon augure avant l’extension massive en approche.

Quels changements pour la prime par rapport à 2020 ?

En attendant les montants de MaPrimeRénov’ pour 2021, certaines évolutions ont déjà été annoncées par Emmanuelle Wargon, ministre déléguée à la ministre de la Transition écologique. Son discours vient confirmer des idées déjà envisagées lors de la création de la prime, en début d’année 2020 :

  • Plus de conditions de revenus. Dès janvier 2021, tous les propriétaires pourront demander « MPR », sans regard sur leur situation financière. Jusqu’à cette date, l’Anah ciblait les ménages modestes, dont les ressources se situaient en dessous d’un plafond bien précis.
  • Ouverture aux bailleurs. Seuls les propriétaires occupant le logement concerné par les travaux avaient la possibilité d’obtenir la prime en 2020. Cette condition est désormais levée. Les propriétaires louant leur appartement ou leur maison deviennent éligibles.
  • Ouverture aux syndicats de copropriété. Voilà une bonne nouvelle pour les résidences et lotissements collectifs. Pendant sa 1ère année, Ma Prime Rénov’ ne s’adressait qu’aux propriétaires à titre individuel. À partir de 2021, l’inscription pourra être effectuée au nom de la copropriété.

L’info Hellio :
Dans le cadre du plan France Relance post-Covid, 2 milliards d’euros ont été ajoutés au budget de la prime sur la période 2020-2021 ; cela confirme la priorité de l’État en matière de rénovation énergétique.

Besoin d’une prime

pour vos travaux ?

Faites le test

Une évolution valable dès octobre 2020

Les pouvoirs publics placent beaucoup d’attentes dans le dispositif. À tel point que les nouvelles conditions de Ma Prime Rénov’ 2021 s’appliquent sur les devis signés dès le 1er octobre 2020.

Autrement dit, si vous êtes un propriétaire bailleur ou si vous dépassez les plafonds de revenus modestes, vous n’avez pas besoin d’attendre janvier pour concrétiser votre projet d’économies d’énergie. Vous pouvez anticiper votre future éligibilité en signant le devis et en réalisant les travaux en octobre, novembre ou décembre. Néanmoins, vous devez patienter jusqu’en 2021 pour vous inscrire sur la plateforme.

MPR : ce qui ne change pas en 2021

Il n’y aura probablement pas de changement quant à la demande de Ma Prime Rénov’. En 2021, vous devrez toujours créer votre compte sur le site officiel du gouvernement. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette démarche ou les outils informatiques de manière générale, n’hésitez pas à contacter nos équipes qui vous accompagneront pas à pas dans l’obtention de l’aide.

D’autre part, cette source de financement reste cumulable avec :

  • Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) et leur prime Coup de pouce ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)
  • Le soutien d’Action Logement
  • Le taux de TVA réduit à 5,5 % ou 10 %
  • Les aides des collectivités locales et des associations

Pour terminer, pas de nouveauté à propos de la qualification RGE, toujours obligatoire pour le professionnel qui réalise l’intervention, ou du type de logement éligible : une résidence principale dont la construction doit dater d’au minimum 2 ans. Notons toutefois que la réforme du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) implique de nouvelles catégories pour l’artisan.

Quid de la Prime Rénov’ pour les locataires ?

Si vous louez votre logement et souhaitez bénéficier de la prime, ne perdez pas votre temps. Contactez votre bailleur : lui seul a droit à la somme versée par l’Anah. Dans tous les cas, un locataire a l’obligation de demander l’autorisation à son propriétaire en cas de gros travaux. Sachez cependant qu’une autre aide existe pour vous : la prime énergie ou « éco-prime ».

Montants et travaux de Ma Prime Rénov’ 2021

Venons-en au cœur du sujet, qui intéresse sûrement la plupart d’entre vous. À combien s’élève la prime et pour quelles opérations ?

Même si les montants ne devraient pas beaucoup évoluer entre 2020 et 2021, certaines modifications sont tout de même attendues. Par exemple, le gouvernement donne un coup d’accélérateur à la rénovation des passoires thermiques. Ainsi, les habitations dotées d’une lettre F ou G sur l’étiquette énergie bénéficieront d’un bonus lorsque les travaux amélioreront considérablement leur performance énergétique.

Les barèmes précis ainsi que les plafonds de dépenses éligibles ont été dévoilés au début du mois d’octobre. Ces éléments permettent d’effectuer une simulation de la Prime Rénov’ 2021.

Découvrez dès à présent les montants maximum en cliquant ici, pour les 4 profils de revenus (plus de détails ci-dessous). Rendez-vous en page 15 (profil bleu), 17 (profil jaune), 19 (profil violet) et 21 (profil rose).

Voici en résumé les nouveaux barèmes MaPrimeRénov' :

Quant aux travaux, aucun changement notable n’a été annoncé. Ceci sera confirmé par le nouvel arrêté prochainement publié (cliquez ici pour voir la version précédente). Rappelons les principaux chantiers visés :

  • Isolation thermique : murs, planchers, toiture...
  • Installation d’une chaudière à haute performance ou à énergie renouvelable
  • Installation d’une pompe à chaleur
  • Installation d’un poêle, foyer, insert ou cuisinière à bois
  • Audit énergétique (étude des besoins d’un bâtiment)
  • Système de ventilation mécanique contrôle (VMC)

Cette liste concerne autant des maisons individuelles que des immeubles, en appartement comme dans les parties communes (exemple : remplacement d’une chaudière collective).

Les nouveaux plafonds de revenus

En 2021, les montants varieront davantage en fonction des revenus du demandeur.

En effet, quatre catégories sont prévues contre deux en 2020 (modestes et très modestes) ; moins le ménage possède de ressources, plus le forfait de Prime Rénov’ est généreux et plus il peut couvrir une grande part du coût des travaux – jusqu’à 90 % contre 40 % pour les bénéficiaires les plus aisés. De plus, les résidents d’Île-de-France profiteront d’un plafond plus élevé (comme pour la prime énergie).

Ces quatre catégories de revenus ont chacun hérité d’une couleur afin de mieux les distinguer :

  • MaPrimeRénov’ bleu : les ménages très modestes
  • MaPrimeRénov’ jaune : les ménages modestes
  • MaPrimeRénov’ violet : les ménages « intermédiaires »
  • MaPrimeRénov’ rose : les ménages « aisés »

Voici les barèmes de ressources correspondants :

Hellio mandataire de l’Anah

Le délai de versement de MaPrimeRénov’ est largement réduit par rapport au CITE : environ deux semaines après envoi de la facture. Pour autant, cela engage toujours le ménage à avancer les frais. La solution pour lever ce frein : faire appel à un mandataire désigné par l’agence, qui peut prendre en charge cette avance.

Hellio fait partie de la liste des mandataires. Nos conseillers accompagnent les projets de rénovation thermique des Français, en les guidant de A à Z dans leurs démarches. En prime, vous ne payez que le reste à charge après déduction des aides : Hellio complète la différence afin de rémunérer l’artisan en intégralité. Ce reste à charge peut descendre à 10 % si vous remplissez les critères financiers (tableaux ci-dessus).

Il suffit de vous inscrire en quelques clics et sans engagement pour profiter de nos services entièrement gratuits.

L’astuce Hellio :
Vous attendez avec impatience l’ouverture de Ma Prime Rénov’ à tous les foyers ? N’hésitez pas à signer votre devis dès aujourd’hui ! Les travaux réalisés à compter du 1er octobre 2020 pourront être subventionnés en 2021, si bien sûr ils respectent les exigences techniques et réglementaires.

MaPrimeRénov’ + prime énergie

= maxi prime !

Je calcule le montant

Dans le même thème, Hellio vous conseille aussi :