Hellio

L’éco-PTZ :
un prêt avantageux pour vos travaux


éco-PTZ

Hellio vous dit tout ce qu’il faut savoir sur l’éco-PTZ, ou éco-prêt à taux zéro. Cette aide à la rénovation a connu quelques modifications en 2019, afin de la rendre plus intéressante et attractive pour tous les Français.

Les plafonds, les travaux possibles, les conditions ou encore le délai de remboursement : on décortique pour vous toutes les caractéristiques du prêt Éco-PTZ.

Hellio vous accompagne

dans vos travaux énergétiques

Je démarre mon projet

Isolation thermique ou changement de chaudière : pensez à l’éco-PTZ

Aujourd’hui, faire des économies d’énergie devient une priorité pour de nombreux ménages. Au-delà des petits gestes du quotidien, il faut souvent envisager des travaux dans son logement, surtout si celui-ci a été construit il y a longtemps.

Oui mais voilà : ça coûte cher ! Changer une vieille chaudière au fioul, isoler des combles, se tourner vers les énergies renouvelables… comment trouver les milliers d’euros nécessaires ? La solution réside dans les aides proposées par l’État. Vous entendez souvent parler du crédit d’impôt ou du chèque énergie, mais peut-être connaissez-vous moins bien l’éco-PTZ.

Son principe : faire un emprunt bancaire sur 15 ans maximum, sans intérêts à rembourser (taux à 0 %). Il faut remplir diverses conditions pour y avoir droit.

Les conditions pour profiter de l’éco-prêt 2019

Tout le monde ne peut pas obtenir un éco-PTZ. Les conditions sont les suivantes :

  • Vous êtes propriétaire/copropriétaire occupant ou bailleur (contrairement aux CEE, au crédit d’impôt ou à la TVA à 5,5 % qui visent aussi les locataires).
  • Votre logement, maison ou appartement, doit être occupé en tant que résidence principale.
  • Au début des travaux, votre habitation doit être achevée depuis 2 ans minimum.

Cette aide financière se destine aussi à des sociétés civiles. Toutefois, celles-ci :

  • Ne doivent pas payer d’impôt sur les sociétés
  • Doivent se composer d’au moins un associé physique

Ces conditions valent pour toute la durée de remboursement du prêt.
Exemple : vous ne pouvez pas transformer votre logement en local professionnel ou l’utiliser comme résidence secondaire tant que vous n’avez pas totalement remboursé l’éco-prêt à taux zéro.

Combien puis-je emprunter et sur quel délai ?

Le chiffre Hellio : 15 000 €
En 2019, l’emprunt maximum pour un seul type de travaux a été augmenté à 15 000 €, contre 10 000 € auparavant. Seule exception : en cas d’action sur les parois vitrées de votre appartement ou maison, le prêt ne peut excéder 7 000 €. Le remboursement s’étale sur 15 ans maximum.

Les plafonds, les travaux possibles, les conditions ou encore le délai de remboursement : on décortique pour vous toutes les caractéristiques du prêt Éco-PTZ.

En plus de l’éco-PTZ,

Financez votre projet avec Hellio !

C’est parti

Quels travaux pour l’éco-prêt à taux 0 ?

Beaucoup de vos projets peuvent bénéficier d’un soutien financier grâce à l’éco-PTZ. Ces travaux sont exactement les mêmes que ceux éligibles au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique. À savoir :

1. Une des 7 opérations ci-contre, en respectant des critères d’efficacité :
  • Isolation thermique de la toiture (combles perdus, rampants ou toiture-terrasse)
  • Isolation thermique des murs donnant sur l’extérieur
  • Isolation thermique des parois vitrées et portes donnant sur l’extérieur
  • Installation ou remplacement de système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire
  • Installation d’équipements de chauffage fonctionnant à l’énergie renouvelable
  • Installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie renouvelable
  • Isolation des planchers bas
2. Travaux subventionnés par une prime Habiter mieux de l’Anah Dans ce cas, l’éco-prêt ne peut dépasser 20 000 €.
De plus, le logement doit être achevé depuis au moins 15 ans et non 2.
3. Travaux qui permettent d’atteindre une « performance énergétique globale minimale » Le logement doit consommer un minimum d’énergie en termes de chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire. Ce niveau de performance est évalué par un bureau d’études.
Prêt maximal : 30 000 €.
4. Réhabilitation d’un système d’assainissement non-collectif Les nouveaux équipements ne doivent pas consommer d’énergie.
Prêt maximal : 10 000 €.

Les travaux n°1 et 3 ci-dessus nécessitent l’intervention d’un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce label est souvent indispensable pour recevoir des aides de l’État, dans le cadre d’une rénovation énergétique. Vérifiez à tout moment la qualification d’une entreprise RGE sur le site FAIRE.


Quelle banque délivre l’éco-PTZ ?

L’éco-PTZ 2019 s’obtient auprès d’un établissement ayant passé une convention avec l’État. Il n’existe pas de liste officielle mise à jour régulièrement par le Gouvernement. Une quinzaine de banques proposaient le prêt à 0 % en 2017 :

  • Banque BCP
  • Banque Chalus
  • Banque Populaire
  • BNP Paribas
  • Caisse d’Épargne
  • CIC
  • Crédit Agricole
  • Crédit du Nord
  • Crédit Mutuel
  • Domofinance
  • La Banque Postale
  • LCL
  • Natixis
  • Société Générale
  • Société Marseillaise de Crédit

Ce nombre a sûrement augmenté depuis. La meilleure solution : parlez-en directement avec votre conseiller bancaire !

L’info Hellio :
Vous avez déjà souscrit un éco-PTZ dans les 5 dernières années ? Sachez qu’il est possible d’en obtenir un deuxième, dit « complémentaire », tant que leur somme ne dépasse pas 30 000 €. Attention cependant : le second emprunt doit se rapporter à une des 7 opérations ci-dessus (1ère ligne du tableau), mais pas la même que pour le premier PTZ.

Hellio vous accompagne

dans vos travaux énergétiques

Je démarre mon projet

Je cherche une simulation de l’éco-PTZ

La simulation d’un éco-PTZ collectif (en copropriété) ou individuel est simple. En effet, pas besoin de calculer les intérêts ! Il suffit de connaître le montant du devis.

  • Pour savoir combien de temps durera le remboursement : divisez le prix total par le montant que vous souhaitez rembourser chaque mois.
  • Pour savoir combien vous devrez rembourser chaque mois : divisez le prix total par le nombre de mois désiré.

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site de votre établissement bancaire. Peut-être propose-t-il un outil de simulation de prêt travaux à taux zéro.


Un avenir incertain pour l’éco-prêt à taux zéro

Depuis sa création, le dispositif a connu plusieurs réformes. En 2019, le montant de l’aide a grimpé. Dans le même temps, l’ancienneté des logements concernés a diminué. Désormais, il est même possible de faire une demande si les travaux ont déjà démarré (dans une limite de 3 mois après leur début).

Avec le projet du Gouvernement de revoir en profondeur certains financements ( crédit d’impôt, Anah, etc.), rien ne dit que l’éco-PTZ restera tel quel longtemps. Affaire à suivre !

L’astuce Hellio :
Vous bénéficiez d’une prime énergie pour vos travaux d’isolation ou votre changement de chaudière ? Si vous devez payer un reste à charge, pensez à le financer grâce à l’éco-PTZ. Celui-ci est totalement compatible et cumulable avec la prime Hellio !


Dans le même thème, Hellio vous conseille aussi :