Hellio

CITE 2020 :

tout savoir sur l’aide avant sa suppression en 2021


cite 2020 hellio

Le CITE change en 2020. Cette évolution est due à la mise en place d’une nouvelle aide à la rénovation : MaPrimeRénov’. Ainsi, si vous faites des travaux et comptez demander le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, mieux vaut bien vous informer en amont !

Hellio vous détaille la nouvelle méthode de calcul, les travaux éligibles et toutes les modalités du dispositif CITE 2020.

Cumulez le CITE 2020

Avec la prime Hellio

C’est parti !

En 2020, le nouveau CITE arrive !

Le gouvernement encourage davantage les Français à réduire leur consommation d’énergie. Cela passe notamment par des travaux de rénovation :

  • Isolation
  • Chauffage
  • Ventilation
  • Etc.

Les avantages sont multiples (plus d’économies, de confort, de valeur foncière) ; encore faut-il avoir les moyens de financer les travaux !

Pour lever ce frein, l’État s’active à proposer des primes et subventions aux ménages qui rénovent leur logement. Ces derniers peuvent aussi profiter d’une réduction fiscale : le crédit d’impôt pour la transition énergétique. En 2020, celui-ci est transformé car jugé peu adapté aux ménages aux revenus modestes – peu enclins à avancer des frais pendant parfois plus d’un an.

Le chiffre Hellio : 20 %
La réforme du CITE se base sur un constat marquant : depuis 2005, les Français les plus aisés – soit 20 %, ou 5ème quintile de revenus – ont touché la moitié de l’aide versée. À l’inverse, les 40 % des ménages aux revenus les plus bas (1er et 2ème quintiles) n’ont même pas touché 10 % de l’aide.

Besoin d’un accompagnement

Pour mener votre projet de rénovation ?

Je m’inscris

Crédit d’impôt 2020 : quels sont les principaux changements ?

Le remplacement du CITE en 2020 poursuit un double objectif : plus de simplicité et plus de justice.

  • Changement n°1 : la méthode de calcul.

Il ne s’agit plus d’appliquer un pourcentage (généralement 30 %) sur le montant des dépenses. Le crédit devient forfaitaire selon le type de travaux, peu importe leur coût.

  • Changement n°2 : les personnes concernées.

Auparavant, le CITE était accessible sans condition de ressources. À présent, il s’adresse aux ménages aux revenus intermédiaires. Les foyers les plus aisés ont encore droit au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique 2020, mais seulement sur quelques opérations.

L’astuce Hellio :
Les modalités et conditions du CITE 2020 changent. Vous souhaitez vérifier votre éligibilité ou connaître le montant du financement ? Apprenez-en plus dans la FAQ ci-dessous !


Le nouveau crédit d’impôt en questions-réponses

Quels travaux pour le CITE 2020 ?

Plusieurs gestes d’efficacité énergétique sortent du dispositif à l’occasion de sa refonte. Exemples : l’isolation des combles perdus ou l’acquisition d’une chaudière à très haute performance énergétique.

Le CITE nouvelle formule se focalise sur :

  • L’installation de systèmes de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables
    (ex : CITE 2020 pour poêle à bois)
  • L’isolation thermique de certaines parois
    (ex : CITE 2020 pour fenêtre)
  • L’audit énergétique
  • La dépose d’une cuve fiou

Découvrez les montants respectifs pour chaque opération dans la question suivante.

Quel montant du CITE 2020 ?

Comme nous l’avons mentionné, chaque type de travaux éligible donne maintenant droit à une réduction forfaitaire. Vous n’avez plus à multiplier vos dépenses par 30 %.

Hellio vous détaille les montants pour les ménages aux revenus intermédiaires :

Travaux individuels
(maison ou appartement)
Travaux collectifs
(parties communes d’une copropriété)
Isolation thermique des parois vitrées
(en remplacement de parois en simple vitrage)
40 €/m2
Isolation thermique des rampants de toiture 15 €/m2 15 €/m2
Isolation thermique des murs par l’intérieur 15 €/m2 15 €/m2
Isolation thermique des murs par l’extérieur 50 €/m2 50 €/m2
Isolation thermique des toitures-terrasses 50 €/m2 50 €/m2
Chaudière biomasse à alimentation automatique 4 000 € 1 000 € par logement
Chaudière biomasse à alimentation manuelle 3 000 € 1 000 € par logement
Système solaire combiné 3 000 €
Chauffe-eau solaire 2 000 € 350 € par logement
Poêle ou cuisinière à granulés 1 500 €
Poêle ou cuisinière à bûches 1 000 €
Équipement de chauffage ou chauffe-eau avec capteurs solaires hybrides 1 000 €
Pompe à chaleur géothermique 4 000 € 1 000 € par logement
Pompe à chaleur air/eau 2 000 € 1 000 € par logement
Pompe à chaleur dédiée à la production d’eau chaude sanitaire 400 € 150 € par logement
Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid 400 € 150 € par logement
Protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires (Outre-mer) 15 €/m2 15 €/m2
Audit énergétique 300 € 150 € par logement
Dépose de cuve à fioul 400 € 150 € par logement
VMC à double-flux 2 000 € 1 000 € par logement
Bouquet de travaux 150 €/m2

Et pour les revenus élevés (déciles 9 et 10) ?

Ce sont indéniablement les perdants de la nouvelle formule. Les ménages dits « aisés », c’est-à-dire les 20 % qui gagnent le plus, restent éligibles au CITE en 2020, mais seulement pour un nombre très restreint de travaux. En outre, les montants sont inférieurs à ceux des revenus intermédiaires :

Travaux individuels
(maison ou appartement)
Travaux collectifs
(parties communes d’une copropriété)
Isolation thermique des rampants de toiture 10 €/m2 10 €/m2
Isolation thermique des murs par l’intérieur 10 €/m2 10 €/m2
Isolation thermique des murs par l’extérieur 25 €/m2 25 €/m2
Isolation thermique des toitures-terrasses 25 €/m2 25 €/m2

Qui peut demander le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique 2020 ?

  • Les ménages aux revenus intermédiaires pour l’ensemble des travaux éligibles
  • Les ménages aux revenus aisés pour quatre opérations d’isolation thermique

Ainsi, les ménages aux revenus modestes et très modestes n’y ont plus droit. Il s’agit des Français qui gagnent moins que les plafonds fixés par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) :

Nb de personnes du ménage Ménage habitant en Île-de-France Ménage habitant hors Île-de-France
1 < 25 068 € < 19 074 €
2 < 36 792 € < 27 896 €
3 < 44 188 € < 33 547 €
4 < 51 597 € < 39 192 €
5 < 59 026 € < 44 860 €
Par personne supplémentaire + 7 422 € + 5 651 €

Votre RFR (Revenu Fiscal de Référence) est inférieur aux montants ci-dessus ? Vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’, nouvelle aide à la rénovation.

Note : le CITE 2020 pour les revenus intermédiaires prend en compte le RFR de l’année 2018. Cependant, si vos revenus étaient modestes en 2018 mais intermédiaires en 2019, vous devenez éligible au crédit d’impôt.

Quid du CITE 2020 en cas d’acompte en 2019 ?

Vos travaux ont commencé en 2019 et s’achèvent en 2020 ? Dans ce cas, le crédit d’impôt s’applique dans sa version antérieure. Seules conditions : le devis était déjà signé et vous aviez versé un acompte en 2019. Bien sûr, il faut respecter l’ensemble des critères du CITE 2019.

CITE 2020 ou Prime Rénov’ : que choisir ?

Il n’y a pas à choisir ! Selon les revenus de votre ménage, vous serez éligible à l’une ou l’autre aide :

  • Revenus inférieurs aux plafonds de l’Anah : MaPrimeRénov’ 2020
  • Revenus égaux ou supérieurs aux plafonds de l’Anah : Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique 2020

En parallèle et peu importe votre niveau de ressources, pensez à demander votre prime énergie Hellio. Elle est cumulable avec le CITE ou la Prime Rénov’. Seul impératif : la prime Hellio doit être confirmée avant la demande de prime Anah.

L’info Hellio :
2021 sonne la fin du crédit d’impôt. Il sera complètement remplacé par Ma Prime Rénov’. En 2020, il est encore temps de faire des travaux et d’obtenir cet avantage fiscal : profitez-en, il n’y aura pas de CITE 2021 !

En 2021, comment financer des travaux d’économies d’énergie ?

Adieu CITE, bonjour Ma Prime Rénov’. Les ménages aux revenus intermédiaires bénéficieront de la nouvelle prime de l’Anah, uniquement accessible aux ménages précaires en 2020. Et ce quel que soit leur statut : propriétaire occupant, bailleur ou syndicat de copropriété.

En résumé, les locataires ainsi que les propriétaires aux revenus élevés n’auront plus la possibilité de faire cette demande. Ils resteront toutefois éligibles à d’autres solutions de financement :

  • Prime Hellio
  • TVA à taux réduit
  • Aides des collectivités locales
  • Etc.

Un besoin de financement

Et de conseils pour vos travaux ?

Je choisis Hellio

Dans le même thème, Hellio vous conseille aussi :