Hellio

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique :
une aide en pleine évolution


CITE

Transformé progressivement en prime en 2020 et 2021, le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) désigne une aide à la rénovation accessible sans condition de revenus. En satisfaisant les quelques conditions d’éligibilité, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt très intéressante pour vos travaux, et cumulable avec d’autres aides.

Avec Hellio, vous saurez tout sur le fameux CITE : critères d’attribution, montant et plafond, projets concernés… Il est temps de rénover votre logement pour faire des économies d’énergie !

Cumulez le crédit d'impôt

Avec la prime Hellio

Je m'inscris

Zoom sur le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique 2019

Isolation des murs, remplacement des fenêtres, installation d’une chaudière à bois… : ces travaux entraînent des économies d’énergie dans votre logement mais coûtent cher ! Tous les Français ne peuvent pas débourser des milliers d’euros pour améliorer la performance énergétique de leur maison ou appartement. Pour cette raison,diverses aides ont été créées afin d’alléger le budget des ménages. Parmi elles, on retrouve le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique, ou CITE.

Grâce au CITE, vous recouvrez une partie du coût des travaux l’année suivante. Il vous suffit de déclarer la somme en question sur votre feuille d’imposition. C’est donc une aide « à retardement » qui oblige à avancer les frais. Ceci explique que les Français modestes ont peu recours à ce crédit d’impôt pour leur rénovation énergétique. L’État a pris connaissance du problème et va mettre en place une réforme du dispositif à partir de 2020.

Quels travaux éligibles pour cette aide à la transition énergétique ?

À l’instar des Certificats d’Économies d’Énergie, de l’éco-PTZ ou des aides de l’Anah, le CITE encourage les projets d’efficacité énergétique. Plus simplement, il concerne les travaux qui diminuent la facture d’énergie :

  • Isolation thermique de la toiture ou des planchers
  • Réalisation d’un audit énergétique
  • Installation d’une chaudière biomasse
  • Achat d’une pompe à chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire
  • Calorifugeage
  • Etc.

Vous trouverez la liste complète sur le site de l’Ademe. Le professionnel sollicité doit posséder une qualification RGE à jour (label « Reconnu Garant de l’Environnement »).

Pour en savoir plus : Hellio vous détaille le crédit d’impôt chauffage et le crédit d’impôt isolation.

Le montant du crédit d’impôt

Le montant de votre réduction d’impôt à la transition énergétique est un simple pourcentage calculé sur le prix TTC de l’opération effectuée.

Taux de 15 % Seul type de travaux concerné par ce taux du crédit d'impôt pour la transition énergétique : l’acquisition d’isolants thermiques pour les parois vitrées de votre habitation.
Taux de 50 % Ce taux s’applique à la dépose d’une cuve fioul. Toutefois, cette aide se destine aux ménages aux ressources modestes, selon les plafonds de l’Anah.
Taux de 30 % C’est le taux le plus répandu, il s’applique à toutes les autres opérations.

Important : si vous recevez d’autres primes et subventions de l’État, le taux du CITE se calcule sur le montant après déduction.

  • Exemple : vous faites isoler le sol de votre maison pour 4 000 € TTC. Grâce au soutien financier de votre région, vous ne payez que 3 500 €. L’année suivante, vous pourrez déduire 3 500 x 30 % soit 1 050 € sur votre déclaration d’impôt. Finalement, les travaux vous reviennent à 2 450 €.

Le chiffre Hellio : 1 374 €
C’est le montant moyen du CITE en 2016. Plus de 1,2 million de bénéficiaires en ont profité, soit 4 % de plus qu’en 2015.

Attention aux plafonds ! Le crédit d’impôt n’augmente pas au-delà de 8 000 € de travaux pour une personne seule et 16 000 € pour un couple (+ 400 € par personne à charge), sur une période de 5 ans.

  • Exemple : vous habitez seul. Si vos travaux d’isolation ont coûté 10 000 €, le montant du CITE restera plafonné à 8 000 x 30 % = 2 400 €.

De plus, un plafond spécifique s’applique à certaines opérations (ex : 150 € TTC par m2 pour une isolation extérieure).


Qui peut demander le CITE et comment faire ?

Propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit : tous peuvent profiter du crédit d’impôt pour leurs économies d’énergie. Cela dit, la maison individuelle ou l’appartement doit être déclarée en tant que résidence principale et achevée depuis au moins 2 ans lorsque les travaux commencent.

L’info Hellio :
Le crédit d’impôt, une aide réservée aux maisons ? Faux : les copropriétés y ont droit. En installant un nouveau système de chauffage collectif ou en améliorant l’isolation des tuyaux d’eau chaude par exemple, chaque copropriétaire peut bénéficier du CITE à hauteur de sa quote-part.

Pour obtenir le crédit d'impôt pour la transition énergétique 2019, il suffit d’indiquer le coût TTC de la facture dans la partie « Réductions et crédits d’impôt » sur votre prochaine déclaration.


Vers une prime à la transition énergétique

Hellio vous prévient : à partir de 2020, le dispositif évolue ! Le crédit d'impôt pour la transition énergétique 2020 va changer beaucoup de choses. Progressivement, l’aide à la rénovation va se transformer en « prime CITE » pour tous les Français, sauf les 20 % les plus aisés. Cette prime unifiée fusionnera avec le programme Habiter mieux agilité de l’Anah. En attendant que le Gouvernement fixe les dernières modalités, certaines informations sont d’ores et déjà communiquées :

Avant 2020 2020 2021
Forme de l’aide Crédit d’impôt Crédit d’impôt forfaitaire ou prime selon les ressources “Ma Prime Rénov”
Conditions de ressources ? Non, sauf pour la dépose de la cuve fioul Oui :
  • Les plus modestes pourront bénéficier d’une prime.
  • Les ménages intermédiaires conserveront le principe du crédit d’impôt.
  • Les ménages les plus aisés resteront éligibles au CITE mais uniquement pour l’isolation de parois opaques.
Oui :
  • Les ménages les plus aisés ne pourront plus recevoir d’aide.
  • Pour tous les autres, le crédit d’impôt deviendra une prime forfaitaire.
Avantage/inconvénient Inconvénient : besoin d’avancer les frais. Peu incitatif pour les foyers modestes Avantage : permettre rapidement aux plus modestes de toucher une prime dès la fin des travaux Avantage : attribuer l’aide directement après envoi de la facture des travaux

L’astuce Hellio :
Vous voulez savoir si vous serez toujours éligible à cette prime remplaçant le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique ? Les foyers « aisés », exclus en 2021, appartiennent aux 9ème et 10ème déciles de revenus, soit 20 % des Français.

Avec Hellio, mes travaux

sont financés jusqu’à 100 %

J'en profite

Cela correspond à un peu plus de 27 000 € de revenus annuels pour une personne seule, et 44 000 € pour un couple. En dessous, pas d’inquiétude : la nouvelle prime continuera de financer vos travaux de rénovation !


Dans le même thème, Hellio vous conseille aussi :