Quelles sont les aides aux économies d’énergie ?

Hellio vous explique tout

aides subvention économie d'énergie

Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), aides de l’Anah, éco-prêt à taux zéro, TVA à 5,5 %… Soyons d’accord, il n’est pas simple de s’y retrouver parmi toutes les aides qui financent les économies d’énergie.

Quel montant pour changer votre chaudière ou isoler vos combles ? Quelle aide privilégier et sont-elles cumulables ? Êtes-vous éligible et comment faire une demande ? Hellio est là pour vous guider dans cet univers complexe mais très utile pour financer vos travaux.

Hellio, votre partenaire pour financer vos travaux

jusqu’à 100 % sans avance de frais !

JE FINANCE MON PROJET

En effet, il est possible de réaliser des opérations de rénovation énergétique pour 0 €, sans avance de frais grâce aux aides financières ! Zoom sur les principales solutions pour alléger votre budget travaux.

Le dispositif CEE et sa prime énergie

  • Prise en charge des travaux : jusqu’à 100 % de leur coût

Commençons par les CEE, une aide à la rénovation pour votre maison ou votre appartement.

CEE signifie « Certificats d’Économies d’Énergie » : il s’agit d’un dispositif mis en place par la France afin de répondre à ses obligations de réduction de consommation énergétique. Avec ce système, ce sont les fournisseurs d‘énergie qui financent des travaux chez les particuliers et professionnels. Ce financement prend généralement la forme d’une prime versée au bénéficiaire, dont le montant dépend de plusieurs critères tels que le projet concerné ainsi que les revenus du ménage.

Les CEE en bref :

  • Les travaux éligibles : environ 200 opérations qui partagent un point commun : l’augmentation de l’efficacité énergétique d’un logement. Remplacement d’une chaudière à fioul, isolation des combles, des murs… Autant de travaux qui entraînent des économies d’énergie, réduisent les factures et font du bien à la planète !
  • Comment l’obtenir ? La demande de prime énergie – parfois appelée « éco-prime » – doit être anticipée avant la signature de tout devis. Plusieurs pièces justificatives viennent prouver l’éligibilité aux CEE.

Nouveauté 2019 : grâce au « Coup de Pouce », une incitation supplémentaire de l’État, les ménages les plus modestes bénéficient d’un montant de prime chauffage ou isolation encore plus intéressant pour rénover leur habitation.

Pour découvrir le niveau de votre prime CEE, il suffit de faire votre demande pour votre projet en 1 minute !

Le CITE : Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique

  • Prise en charge des travaux : jusqu’à 50 % du montant

À la différence de la prime isolation ou chauffage évoquée précédemment, le CITE oblige à attendre votre déclaration d’impôts pour profiter d’une réduction fiscale. Le plafond du crédit est de 8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple. Toutefois, le CITE devrait être transformé en prime en 2020, dans un but simple : encourager celles et ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas attendre l’année suivante pour être remboursés.

  • Les travaux éligibles : de nombreux projets d’économies d’énergie (installation d’une chaudière performante et écoresponsable, achat de matériaux isolants, etc.) en maison principale achevée depuis au moins 2 ans.
  • Comment l’obtenir ? Le CITE est accessible sans condition de ressources. Il suffit de déduire de vos impôts le montant de vos dépenses, multiplié par le pourcentage adéquat (15, 30 ou 50 % selon le type de travaux).

Pour plus d’informations, Hellio vous explique en détails le CITE !

L’éco-prêt à taux zéro ou Éco-PTZ

  • Prise en charge des travaux : prêt bancaire jusqu’à 30 000 € sans intérêts

Comme son nom l’indique, le prêt à taux zéro permet d’obtenir jusqu’à 30 000 € pour vous aider à concrétiser vos travaux, sans intérêts à rembourser et sans avance de frais. Sa durée maximale de remboursement est de 15 ans.

L’astuce Hellio :
En optant pour un bouquet de travaux, c’est-à-dire plusieurs opérations en même temps, vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 €, tandis que le prêt se limite à 15 000 € pour une seule action de rénovation.

  • Les travaux éligibles : comme les autres solutions de financement, l’éco-PTZ s’applique au changement d’équipements trop gourmands en énergie (pour des systèmes de chauffage à énergie renouvelable par exemple) et à l’isolation des murs, des portes, des planchers… dans l’objectif d’une meilleure performance énergétique.
  • Comment l’obtenir ? La demande s’effectue via un « formulaire devis » à remplir par l’entreprise que vous souhaitez solliciter, puis à transmettre à votre banque.

Cette aide aux travaux s’adresse autant aux propriétaires qu’aux copropriétaires, occupants ou bailleurs, mais pas aux syndics. Besoin de renseignements complémentaires ? Hellio vous détaille le dispositif de l’Éco-PTZ !

Votre maison a du potentiel,

Hellio vous aide à le libérer !

JE RÉNOVE MON LOGEMENT POUR 0 €

Les aides énergie de l’ANAH

  • Prise en charge des travaux : jusqu’à 10 000 € + 2 000 € de prime

L’Agence Nationale de l’Habitat a conçu le programme « Habiter mieux » afin d’améliorer l’efficacité énergétique des logements de plus de 15 ans, pour les propriétaires disposant de ressources modestes. Attention : cette aide à la rénovation énergétique n’est pas disponible en cas de PTZ (prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) contracté il y a moins de 5 ans.

  • Les travaux éligibles : l’offre se divise en deux : une aide « Sérénité » qui concerne un ensemble de travaux assurant au moins 25 % de gain énergétique ; une aide « Agilité » qui ne s’applique qu’au remplacement d’un mode de chauffage et à l’isolation des combles et murs.
  • Comment l’obtenir ? Si vous voulez profiter de cette subvention pour vos travaux, il suffit d’accéder au service en ligne et de renseigner vos informations personnelles. Les plafonds de revenus éligibles varient selon la région.

Hellio vous donne rendez-vous sur son article dédié pour en apprendre plus sur l’aide à l’isolation ou au chauffage de l’ANAH.

Le chèque énergie, une aide financière versée automatiquement chaque année

  • Prise en charge des travaux : jusqu’à 277 €

Comment bénéficier du chèque énergie ? Contrairement à l’aide aux travaux de l’ANAH ou aux CEE par exemple, le chèque énergie n’implique aucune démarche administrative. Il s’agit d’une somme envoyée tous les ans aux foyers éligibles, ayant des ressources limitées. Le montant du chèque énergie dépend du revenu fiscal de référence (RFR) et du nombre de personnes composant le ménage.

Cet argent peut servir à régler vos factures de gaz, de fioul, etc. ainsi que financer une partie de la rénovation de votre habitat. Vous recevez ce courrier à votre dernière adresse fiscale enregistrée. En 2019, l’envoi s’est fait vers le mois d’avril.

Le chiffre Hellio : 5,8 millions
C’est le nombre de foyers qui ont reçu le chèque énergie en 2019. En 2018, ils étaient 3,6 millions.

Vous cherchez à réaliser une simulation du chèque énergie pour votre foyer ? Un test d’éligibilité est accessible sur le site officiel du Gouvernement. Plus d’informations sur l’article détaillé d’Hellio.

Le taux de TVA réduit à 5,5 % pour les travaux de rénovation

En plus des aides énergie, il existe une solution accessible sans condition de ressources : la TVA réduite. Celle-ci s’applique directement aux travaux d’amélioration de qualité énergétique. Son taux de 5,5 % est incitatif, en comparaison des 10 ou 20 % généralement en vigueur. Cette incitation fonctionne pour les maisons ou appartements achevés depuis plus de 2 ans.

  • Les travaux éligibles : les mêmes que ceux du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique.
  • Comment l’obtenir ? L’entreprise que vous avez choisie applique le taux réduit de TVA sur la facture.

Ce n’est pas assez clair pour vous ? Hellio consacre un article complet à la TVA à 5,5 %.

Conclusion : quelle aide à la rénovation privilégier ?

Comme vous pouvez le voir, le choix est vaste quand il s’agit de choisir une aide à la rénovation énergétique. Dans tous les cas, il faut anticiper la demande avant de démarrer les travaux ! En effet, la plupart des dispositifs ne sont disponibles qu’après étude de votre situation et du projet prévu. Par exemple, une fois le devis signé avec votre artisan, vous ne pourrez plus prétendre à une prime énergie.

Les aides sont-elles cumulables ? Oui, pour l’essentiel d’entre elles. Imaginons que vous cherchiez une aide pour le changement de votre chaudière. Vous pouvez tout à fait cumuler la prime énergie avec un éco-prêt, un crédit d’impôt et un chèque énergie. En revanche, le programme « Habiter Mieux Sérénité » de l’ANAH ne peut pas s’associer aux Certificats d’Économies d’Énergie, à la différence d’« Habiter Mieux Agilité » qui lui est cumulable.

L’info Hellio :
Pour bénéficier d’une aide énergie, il est souvent impératif de faire réaliser vos travaux par un artisan certifié RGE, c’est-à-dire Reconnu Garant de l’Environnement. Cette mention prouve que l’entreprise a reçu une formation sur les enjeux environnementaux dans le secteur du bâtiment. Chaque certification RGE est spécifique aux travaux réalisé (par exemple : RGE Qualibois-Eau pour la pose de chaudière à granulés). Elle saura donc sélectionner des matériaux écoresponsables et appliquer des techniques efficaces pour son chantier.

Hellio vous a présenté les principales subventions et programmes d’accompagnement dans vos projets d’économies d’énergie. Sachez cependant que cette liste n’est pas exhaustive : d’autres aides sont accordées par les collectivités (régions, communes…) On peut citer l’exonération de la taxe foncière (plus d’informations sur notre page dédiée). Par ailleurs, la réduction d’impôt Denormandie encourage les particuliers à acheter des logements à rénover, dans 222 villes en manque de dynamisme. Cet avantage fiscal est conditionné à la mise en œuvre de travaux énergétiques (changement de production d’eau chaude, isolation, etc.) ainsi qu’à la mise en location non-meublée à destination de ménages modestes.

On espère qu’Hellio vous a permis d’y voir plus clair sur chaque prime écologique, prêt et crédit d’impôt. N’hésitez pas à vous rendre sur chaque lien de cette page pour obtenir des renseignements plus précis !

Dans le même thème, Hellio vous conseille aussi :

rénovation énergétique

Rénovation énergétique

isolation combles

L'isolation des combles