Exclusion énergétique : grande cause nationale de 2020 ?

Rédigé par Amélie
09 janv. 2020
Temps de lecture : 3 min

Sortir 1 million de personnes par an de la précarité énergétique : quelles solutions ? Voici le cœur des débats qui ont animé la matinée du 18 décembre 2019. Organisé et à l’initiative du collectif « Stop à l’exclusion énergétique », la Scène Parisienne accueillait élus, associations, représentants de collectivités locales, entreprises publiques et privés du secteur de la transition énergétique, etc. pour définir un scénario, mieux, des solutions, pour atteindre cet objectif primordial. Parmi les pistes évoquées, faire de l’exclusion énergétique une grande cause nationale en 2020.


Un scénario pour sortir 1 million de personnes par an de l’exclusion énergétique

La Scène Parisienne était le théâtre de forces vives venues échanger sur un sujet essentiel : comment sortir 1 million de personnes par an de la précarité énergétique. « Être précaire énergétique, c’est se coucher dans une maison à 7°C avec ses enfants en se demandant si on va se réveiller », témoignait Yvon le 5 septembre 2019 lors du lancement du collectif « Stop à l’exclusion énergétique ». Cette initiative, prise par des collectivités locales, entreprises, institutions et acteurs de la solidarité et de l’environnement, a été l’occasion de présenter un scénario, « fruit de 3 mois de travail pour sortir 1 million de personnes par an de la précarité énergétique en France en agissant sur les financements, les techniques, la compétence et les formations », explique Gilles Berhault, délégué général de la Fondation des Transitions.

Pourtant, la sortie de la précarité énergétique est en cours. « Nous sommes aujourd’hui sur un rythme d’environ 100 000 sorties de précarité énergétique par an. C’est beaucoup plus qu’auparavant. Mais si on veut traiter le sujet à sa véritable échelle, il faut une mobilisation très large de tous les acteurs. C’est une formidable ambition et faire de ce sujet une grande cause nationale aiderait grandement à la réussite du projet. », soutient Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable.


12 millions de personnes en situation de précarité énergétique en France

« La précarité énergétique, ce sont des ménages qui mettent plus de 8 à 10 % de leurs revenus en dépenses de chauffage, ou les ménages tout simplement qui ont froid chez eux. Tout ça mis bout à bout, ça fait à peu près 12 millions de personnes en France qui subissent la précarité énergétique », confie Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre.

Les conséquences sont lourdes : économiques, sociales et sanitaires « ces personnes se déclarent à 50 % de plus que les autres susceptibles d’être en mauvaise santé », poursuit Manuel Domergue. Pourtant les avantages sont nombreux, égraine-t-il : « Du point de vue social pour que les gens soient en meilleure santé, payent moins de facture énergétique ; du point de vue environnemental, pour baisser l’empreinte climatique de la France ; du point de vue de l’emploi, environ 100 000 emplois dans les années qui viennent (…). Tout ça avantage la société parce que ça fait des rentrées fiscales, ça fait des dépenses de santé en moins, et ça fait un niveau de vie supérieur pour la France. »


Les actions concrètes pour massifier la rénovation énergétique

Fort de ce constat, place à l’action. L’association Réseau Eco Habitat implantée en région Hauts-de-France s’appuie sur un réseau de bénévoles qui identifient des propriétaires occupants qui vivent dans des logements insalubres. « Au travers de ces bénévoles, on informe bien sûr les personnes sur les aides qu’elles peuvent aller chercher et on va les aider à construire entre 8 à 10 dossiers de subventions », explique France Billeau, directeur général de Réseau Eco Habitat. « La difficulté, c’est le temps que tout cela prend, entre parfois 6 à 10 mois. Une façon d’accélérer les chantiers et les opérations serait de créer des coalitions d’acteurs qui associent les bénévoles, les associations qui identifient les familles, les financeurs qu’ils soient publics ou privés et les entreprises du bâtiment qui peuvent intervenir pour faire les travaux. »

Stop-exclusion-energetique-geo-plc-chistophe-fevrier

Prise de parole de Christophe Février, président fondateur de GEO PLC, lors des débats de l’événement Stop à l'exclusion énergétique.

Les acteurs de la transition énergétique agissent également pour sortit 1 million de personnes par an en situation de précarité. Le groupe GEO PLC, œuvre depuis plus de 10 ans en ce sens, notamment au travers de ses programmés clés en main de travaux d’économies d’énergie. Fort du succès de l’opération MesAmpoulesGratuites qui a permis d’équiper 5 millions de foyers, GEO PLC a lancé sa marque grand public Hellio afin de faciliter le passage à l’acte pour les ménages, tant sur le plan financier, administratif que technique.

« Nous sommes un acteur historique de la rénovation énergétique qui oeuvre en synergie avec tous les tiers de confiance telles que les collectivités, associations aux service des particuliers. Au travers d’Hellio, nous avons souhaité mettre en œuvre un portail unique dédié aux particuliers notamment ceux en situation de grande précarité, afin qu’ils trouvent les solutions de travaux clés en main qui vont permettre de sortir de leur situation. »

Christophe Février, président fondateur GEO PLC


Photos @Bongrand

Tags associés : Événements

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie